Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-10
Vie professionnelle

Tags:
Formation Initiale : la Médecine Générale confirmée comme spécialité  - Vie professionnelle
Formation Initiale : la Médecine Générale confirmée comme spécialité

MG France, premier syndicat de médecins généralistes, se félicite que la formation initiale à la Spécialité de Médecine Générale des futurs médecins soit confortée.

Publicité

Lors de la réunion des EGOS à Paris le 8 février, Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la santé, de la jeunesse et des sports a affirmé l’inscription de la médecine générale et de ses missions dans la loi. Elle a précisé l’importance de la valorisation de la médecine générale dans la formation des étudiants en médecine et ce dès la première année.

Cet acte fondateur complète les avancées récentes du DES de Spécialiste en Médecine Générale, de la filière universitaire de médecine générale, de l’introduction de la Médecine générale au CNU, conseil national des universités, et la création par un vote unanime des députés d’un corps de médecins généralistes enseignants.

La valorisation dés le début des études médicales et le développement des stages chez le médecin généraliste pour faire connaître la discipline, répondent aux attentes des jeunes médecins en formation et des enseignants en médecine générale.
Les différentes mesures annoncées au cours des EGOS, états généraux de l‘organisation de la santé, forment un tout, de la formation initiale à l’installation des jeunes médecins et aux conditions d‘exercice. L’ensemble de ces mesures est souhaité par les organisations d’étudiants et de médecins en formation pour redonner de l’attractivité à la médecine générale et favoriser une répartition sur tout le territoire de l’offre de soins de premier recours.


Pour MG France premier syndicat de Médecins Généralistes , les moyens nécessaires au fonctionnement de la filière universitaire de médecine générale, un futur médecin sur deux, doivent être alloués rapidement pour que soit gagné le pari de l’attractivité de la mg .

Article écrit le 2008-02-10 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus