Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-05-15
Actualité médicale

Tags: importance -  anemie -  malaria -  moins -  facteur -  genetique - 
L'importance de l'anémie dans la malaria est reliée à au moins un facteur génétique - Actualité médicale
L'importance de l'anémie dans la malaria est reliée à au moins un facteur génétique

Des cultures cellulaires et des études animales conduites à la fois par des scientifiques de la Johns Hopkins University, de l'université de Yale et d'autres institutions ont permis de découvrir qu'au moins un facteur contribue de manière importante à l'anémie sévère qui tue environ la moitié des 2 millions de personnes décédant annuellement chaque année de malaria. Le facteur responsable est une protéine fabriquée en réponse à l'inflammation, le MIF, qui supprime la production de globules rouges chez des personnes dont ceux-ci sont déjà infectés par les parasites de la malaria.

Publicité

Des cultures cellulaires et des études animales conduites à la fois par des scientifiques de la Johns Hopkins University, de l'université de Yale et d'autres institutions ont permis de découvrir qu'au moins un facteur contribue de manière importante à l'anémie sévère qui tue environ la moitié des 2 millions de personnes décédant annuellement chaque année de malaria. Le facteur responsable est une protéine fabriquée en réponse à l'inflammation, le MIF, qui supprime la production de globules rouges chez des personnes dont ceux-ci sont déjà infectés par les parasites de la malaria.

Le parasite qui cause la malaria est transmis par les morsures de moustiques, la plupart du temps déjà dans l'enfance. Lorsque les globules éclatent, le nombre total de ceux-ci diminue causant l'anémie. Mais toutes les personnes infectées par la malaria ne développent pas une anémie sévère létale. Il y a aussi des cas où les patients qui ont été guéris de l'infection continuent de développer une anémie sévère.

Le travail du Dr Michael A. McDevitt, M.D., Ph.D., professeur assistant de médecine et d'hématologie à l'école de médecine de l'université Johns Hopkins, et de ses collaborateurs, publié fin avril 2006 dans le journal médical Experimental Medicine, montre que des tests génétiques simples permettraient de détecter quels seraient les enfants les plus susceptibles de subir cette complication létale de l'infection de la malaria et aussi d'identifier les traitements qui leur seraient spécifiquement nécessaires.

Selon les auteurs ceci est important parce que là où la malaria est endémique les ressources thérapeutiques sont rares. Il y a en effet maintes difficultés à pratiquer des transfusions sanguines sans danger particulièrement dans les régions rurales où la plupart des décès dus à la malaria surviennent.

Il y a de plus en plus d'études qui montrent que des caractéristiques génétiques uniques, individuelles peuvent affecter la prévalence et ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2006-05-15 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: importance anemie malaria moins facteur genetique


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...