Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-01-09
Vie professionnelle

Tags:
Système de soins désorganisé = 1 million de passages aux urgences en 2007  - Vie professionnelle
Système de soins désorganisé = 1 million de passages aux urgences en 2007

Le système de soins primaires en France désorganisé : un million de passages en plus aux urgences des hôpitaux en 2007.

Publicité

15 millions de passages aux urgences en 2007 – un million de plus que l’année précédente, un chiffre qui ne s’arrêtera pas là. Un million de passages en plus aux urgences traduit la désorganisation croissante du système de soins qui peut mettre en péril la santé des patients.
Pour leur part, les médecins généralistes, qui assurent 300 millions de consultations et visites à l’année, font face à un surcroît d’activité dû pour l’essentiel à des questions démographiques.
Cette surcharge de travail, associée à l’absence de lisibilité du parcours de soins, entraîne un basculement direct d’une partie des flux vers les urgences hospitalières.

Selon un rapport de la Cour des comptes de 2007, les urgences seraient devenues « des services de consultations non programmées » où seuls 20% des patients sont hospitalisés à la suite de leur passage.

Ainsi, 9 patients sur 10 se présentant aux urgences auraient pu être pris en charge par les médecins généralistes :

- soit par le biais d’une régulation téléphonique permettant de fournir le conseil attendu
- soit, dans la mesure où l’essentiel des passages aux urgences se fait pendant les heures ouvrables, par une consultation en cabinet.

De fait, l’hôpital ne peut devenir un mode de consommation de soins banalisé par la méconnaissance du parcours de soins. Le 15 et les urgences hospitalières doivent être réservés aux situations de détresse.

Pour MG France, premier syndicat des médecins généralistes, il faut :
- un mode d’emploi clair du parcours de soins pour les patients avec une définition des missions de chaque acteur ;
- la promotion de la régulation généraliste pour les appels relevant de la Permanence des soins ;
- les moyens pour mettre ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-01-09 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus