Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-02-01
Vie professionnelle

Tags:
La médecine Générale est la spécialité la plus dévalorisée en France  - Vie professionnelle
La médecine Générale est la spécialité la plus dévalorisée en France

Le rapport IGAS sur les rémunérations des médecins confirme le triste constat dressé par MG France depuis des années : la médecine générale est dévalorisée dans notre pays.

Publicité

Le rapport IGAS sur les rémunérations des médecins confirme le triste constat dressé par MG France depuis des années : la médecine générale est dévalorisée dans notre pays.

L'IGAS montre que, parmi tous les médecins, les médecins généralistes sont ceux qui ont la rémunération moindre et la charge de travail la plus forte.

La politique conventionnelle menée par le directeur de l'UNCAM et la CSMF depuis janvier 2005 a provoqué une crise sans précédent du système de santé : en minorant délibérément la médecine générale, la convention de janvier 2005 est notamment responsable de la crise démographique qui frappe la médecine générale et remet en cause l'égal accès aux soins de la population sur tout le territoire

Pour masquer leur responsabilité dans cette crise, le directeur de l'UNCAM et la CSMF rejettent un accord conventionnel de revalorisation de la médecine générale et poussent le gouvernement à annoncer des mesures coercitives.

Pour MG-France, la politique tarifaire des médecins doit être remise à plat et permettre enfin de rattraper le retard tarifaire de la médecine générale, du secteur chirurgical et des spécialités cliniques.

MG-France, premier syndicat de médecins généralistes, revendique immédiatement le Cs pour les spécialistes en médecine générale.

Article écrit le 2009-02-01 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus