Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-05-23
Actualité médicale

Tags: nano-medicament -  inhaler - 
Un nano-médicament à inhaler - Actualité médicale
Un nano-médicament à inhaler

Des scientifiques de l'université de Marburg ont développé des nano-capsules qui permettent de transporter de manière ciblée une substance thérapeutique dans les poumons. Ce nouveau procédé s'appelle Nanohale. Les nano-particules ont une taille comprise entre 50 et 1000 nanomètres de diamètre. Leur surface peut fixer aussi bien des molécules hydrophiles que lipophiles en fonction de la partie des poumons où elles sont adressées.

Publicité

Des scientifiques de l'université de Marburg ont développé des nano-capsules qui permettent de transporter de manière ciblée une substance thérapeutique dans les poumons. Ce nouveau procédé s'appelle Nanohale. Les nano-particules ont une taille comprise entre 50 et 1000 nanomètres de diamètre. Leur surface peut fixer aussi bien des molécules hydrophiles que lipophiles en fonction de la partie des poumons où elles sont adressées. Il est également possible de contrôler le temps de libération de l'agent actif dans les poumons. Ces capsules sont fabriquées à partir de polymères biodégradables.
Des essais ont été réalisés sur des modèles animaux avec des capsules anti-tétanos ou contenant de l'insuline.
Grâce à cette technique, les chercheurs veulent développer un traitement anticancéreux qui permettrait de traiter de manière ciblée des cancers du poumon en stade précoce. Ils sont également en train de développer une thérapie contre l'hypertension pulmonaire, une maladie rare et grave pour laquelle il existe peu de traitements.
En parallèle, cette équipe développe, en coopération avec l'université de Giessen, une thérapie génique contre les maladies du poumon. Le but est d'implanter le gène manquant dans les cellules du poumon par le biais de l'aérosol.
De nombreuses applications de cette technique de la nano-médecine peuvent encore être imaginables.


Prof. Dr. Thomas Kissel, Philipps-Universität Marburg, Institut für Pharmazeutische Technologie und Biopharmazie, Ketzerbach 63, D35037 Marburg - tél : +49 6421 28 25 881 - email : kissel@staff.uni-marburg.de - http://www.uni-marburg.de/iptb
- Prof.Dr. Andreas Greiner - Philipps-Universität Marburg, Institut für Physikalische Chemie, Kernchemie und Makromolekulare Chemie, Fachbereich Chemie, Hans-Meerwein-Strasse, D35032 Marburg - tél : 49 6421 28 255 73 - email : greiner@staff.uni-marburg.de - http://www.uni-marburg.de/~akgr
- Prof. Dr. Werner Seeger, Direktor Medizinische Klinik und Poliklinik II, Justus-Liebig-Universität Giessen, Chairman University of Giessen Lung Center (UGLC), Klinikstrasse 36, D35392 Giessen - tél : +49 641 994 23 50 - email : werner.seeger@innere.med.uni-giessen.de, werner.seeger@uglc.de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-05-23 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: nano-medicament inhaler


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...