Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2006-05-15
Actualité médicale

Tags: nanotechnologie -  permettra -  depister -  maladies -  apparition -  clinique - 
La nanotechnologie permettra de dépister des maladies avant leur apparition clinique - Actualité médicale
La nanotechnologie permettra de dépister des maladies avant leur apparition clinique

Selon une étude, parue dans le journal Physics in Medicine and Biology, la nanotechnologie pourra aider, dans le futur, les médecins à dépister les tous premiers stades d'une maladie sérieuse comme le cancer.

Publicité

Selon une étude, parue dans le journal Physics in Medicine and Biology, la nanotechnologie pourra aider, dans le futur, les médecins à dépister les tous premiers stades d'une maladie sérieuse comme le cancer.

Le Dr Thomas Rosol de l'université d'état de l'Ohio, injecte chez l'animal de laboratoire des particules et recueille les images résultantes grâce aux ultrasons. Cette étude est une des premières à montrer que les ultrasons peuvent détecter des toutes petites particules quand elles sont dans l'organisme. Étant donné leur toute petite taille personne ne pouvait penser que les ultrasons seraient capables de les détecter.

Selon le Dr Jun Liu, co-auteur et assistant professeur d'ingénierie biomédicale à l'université d'état de l'Ohio, le but à long terme de cette technologie est d'augmenter la possibilité d'identifier les cancers et d'autres maladies à leur tout début c'est-à-dire au stade cellulaire.

Les particules injectées dans l'expérience animale étaient des nanoparticules de silice. Bien que non biodégradables les particules utilisées dans l'étude furent biologiquement non actives. Néanmoins les chercheurs tentent pour le moment de créer des nanoparticules biodégradables. Les particules s'accumulèrent dans le foie des animaux. Dans une étape ultérieure des nanoparticules spéciales devraient se diriger vers des localisations spécifiques de l'organisme comme par exemple les seins ou d'autres tissus à examiner.

Les images ultrasoniques recueillies pourront selon les auteurs alerter un médecin lors d'un début de maladie et permettront d'éviter certains diagnostics invasifs actuellement pratiqués par biopsie.

Les nanoparticules, étant plus petites que les cellules du corps humain, peuvent passer à travers la paroi des vaisseaux sanguins ou des capillaires et s'infiltrer dans les tumeurs. Selon les auteurs ces nanoparticules pourront délivrer des médicaments localement dans un tissu, par exemple au site d'une tumeur sans affecter le reste de l'organisme car le problème avec la chimiothérapie est que les médicaments affectent le corps entier ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-05-15 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: nanotechnologie permettra depister maladies apparition clinique


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...