Publicité
Accueil > Pratique médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-06-04
Pratique médicale

Tags:
La Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer poursuivent leur coopération - Pratique médicale
La Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer poursuivent leur coopération

Dans la continuité de l’accord de coopération du 3 juillet 2007 entre la Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer, un avenant a été signé entre les deux institutions afin de définir le programme d’actions communes de l’année 2008, ainsi que ses modalités de réalisation.

Publicité

La HAS et l’INCa ont signé, le 3 juillet 2007, un accord-cadre afin de définir les principes et les modalités de leur collaboration, notamment au travers de programmes d’actions communes ou complémentaires portant sur la pathologie cancéreuse. Son objectif est la mise en commun des moyens et des compétences de chaque institution dans la lutte contre le cancer. Conclu pour une durée de quatre ans, il donne chaque année lieu à l’élaboration d’un programme de mise en œuvre.


La Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer ont signé un avenant (prévu à l’article 4 dudit accord-cadre) qui définit le plan d’actions communes (PAC) de l’année 2008, ainsi que ses modalités de réalisation. Les domaines concernés sont :


- l’accès à l’innovation Les deux institutions s’associent pour favoriser l’accès des patients aux technologies innovantes dans le domaine de la cancérologie, en collaborant notamment au travers des projets STIC cancérologie, Tomothérapie et Cyberknife sur la radiothérapie innovante et sur la réflexion sur l’hadronthérapie.


- les actes professionnels Le programme prévoit la collaboration des institutions dans l’évaluation, d’une part des actes médicaux, paramédicaux et biologiques, lorsque ces actes professionnels sont du domaine de la cancérologie en vue de leur remboursement ou non, d’autre part des technologies de santé : photochimiothérapie extracorporelle, évaluation du coloscanner, chirurgie robotique.


- les médicaments anticancéreux La HAS et l’INCA sont associés avec l’AFSSAPS dans l’élaboration des référentiels de bon usage selon une méthodologie qui leur est commune. Par ailleurs, l’expertise de l’INCa pourra être sollicitée sur la place dans la stratégie thérapeutique de médicaments anticancéreux lors de leur évaluation en vue de leur remboursement. Un échange d’information est institué sur la mise en place d’études observationnelles (études post-inscription à la demande de la CT ou études INCa). Enfin, l’INCa associera la HAS à l’élaboration d’un guide pour ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-06-04 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus





: Sur le même thème...