Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-05-26
Actualité médicale

Tags: substance -  exceptionnellement -  croissance -  cancers -  cerebraux - 
Une nouvelle substance est exceptionnellement capable de bloquer la croissance de cancers cérébraux - Actualité médicale
Une nouvelle substance est exceptionnellement capable de bloquer la croissance de cancers cérébraux

En tentant de déterminer comment une classe de composés bloque les signaux cellulaires, les scientifiques de l'université de Californie à San-Francisco ont identifié ce qui est peut-être le candidat médicament le plus puissant jamais disponible pour traiter une variété de tumeurs cérébrales hautement nocives.

Publicité

En tentant de déterminer comment une classe de composés bloque les signaux cellulaires, les scientifiques de l'université de Californie à San-Francisco ont identifié ce qui est peut-être le candidat médicament le plus puissant jamais disponible pour traiter une variété de tumeurs cérébrales hautement nocives.

Le composé, le PI-103, a montré une puissance unique contre la prolifération des cellules cancéreuses dans les études conduites chez les souris à qui l'on avait greffé des cellules humaines gliomateuses. Les gliomes sont la forme la plus commune de cancers du cerveau et sont très difficiles à traiter. Ce travail est publié dans le numéro online de mai 2006 dans le journal médical Cancer Cell.

L'administration américaine du médicament ( Food and Drug Administration -FDA ), a il y a cinq ans autorisé la mise sur le marché du Gleevec qui se comporte comme une nouvelle stratégie prometteuse contre le cancer. Le Gleevec était le premier médicament qui bloquait des signaux cellulaires appelés protéines kinases. Un autre groupe de kinases appelé les kinases lipides émergent maintenant comme étant d'importantes cibles, spécialement les alpha kinases, un enzyme que l'on retrouve fréquemment hyperactif dans les cancers du cerveau, du sein, du colon et de l'estomac. Mais leur nombre élevé et l'incertitude par laquelle ils agissent dans l'organisme a bloqué les progrès. Des médicaments qui inhibent un grand nombre de kinases sont la source inévitable de toxicité et sont de pauvres candidats pour être des médicaments.

Pour surmonter ces difficultés, le Dr Kevan Shokat, investigateur à l'université de Californie et ses collègues ont développé une stratégie pour systématiquement inhiber des kinases dans le but d'identifier celles qui pourraient être des cibles principales pour traiter des tumeurs cérébrales. En utilisant ce nouvel outil le Dr William Weiss, MD, professeur associé de neurologie à l'université de Californie a développé une ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-05-26 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: substance exceptionnellement croissance cancers cerebraux


Publicité

En savoir plus