Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-01-29
Fil actus Santé

Tags: the -  cacao -  vin -  coeur -  cerveau - 
« Les bienfaits du thé, du cacao et du vin sur le cœur et le cerveau » - Fil actus Santé
« Les bienfaits du thé, du cacao et du vin sur le cœur et le cerveau »

Le Figaro relate que « l’Académie nationale de pharmacie a débattu hier des apports bénéfiques sur le cœur et le cerveau de molécules contenues dans certains aliments ».

Publicité

« Les flavonoïdes auraient des actions antioxydantes et anti-inflammatoires, avec un effet protecteur éventuel au niveau du cœur et du cerveau. […] Cependant, alors que de nombreuses firmes proposent désormais en parapharmacies des gélules ou capsules à base de flavonoïdes, l’Académie estime que les données actuelles ne permettent pas d’encourager les assertions santé» d’adjuvants alimentaires ».

Le Pr Jean-Claude Stoclet affirme : « l’ensemble des informations acquises montre une tendance générale en faveur de l’association entre la consommation de vin rouge en quantité modérée (1 ou 2 verres par jour), au-delà de laquelle les effets délétères de l’alcool inversent la tendance, de thé vert ou noir et de cacao et la mortalité d’origine cardiaque ou neurodégénérative ».

« Il paraît donc raisonnable d’émettre l’hypothèse selon laquelle la consommation régulière de certains fruits riches en flavonoïdes, vins rouges, certains jus de raisins […] est associée à une diminution de la mortalité », ajoute le Pr Stoclet.

Le Figaro souligne que « la preuve formelle ne pourra être apportée qu’après des essais cliniques comparant un régime enrichi en flavonoïdes et avec une alimentation pauvre en flavonoïdes ».

Par ailleurs, Jean-Claude Stoclet observe qu’« outre les incertitudes qui subsistent sur la nature des composés utiles, sur les quantités à préconiser, il n’est nullement exclu que l’on découvre des effets indésirables ».

Article écrit le 2010-01-29 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Figaro du 28/1/10Accéder à la source


Publicité

En savoir plus