Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-02-02
Fil actus Santé

Tags: Honoraires -  medecins generalistes - 
« Honoraires : le coup de force des médecins généralistes » - Fil actus Santé
« Honoraires : le coup de force des médecins généralistes »

Le Parisien rappelle que « des généralistes font passer la consultation à 23 €. Face au refus de la Cnam de revaloriser le tarif des consultations, les généralistes ont décidé, depuis une dizaine de jours, de mettre en œuvre cette augmentation, unilatéralement ».

Publicité

Le journal indique que « depuis 2002, les généralistes sont considérés par Bruxelles comme des médecins «spécialistes». […] Mais ils n’ont pas le droit de cocher la case «CS» sur les feuilles de soins, réservée aux autres «vrais» spécialistes ».

Michel Chassang, président de la CSMF affirme : « On se moque de nous. Nous avons rempli notre partie du contrat [moins de prescriptions d’antibiotiques, etc.]. Nous devons donc être payés 23 € ».

Le Parisien cite les propos de Frédéric Van Roekeghem, directeur général de l’assurance-maladie, qui « menace les médecins «frondeurs» de sanctions ».
« La revalorisation de la consultation des généralistes, même si elle est légitime, n’est pas opportune : la situation des comptes de la Sécurité sociale s’est dégradée avec la crise. C’est un sujet qu’il faudra examiner en 2011. Nous demandons aux médecins de faire des efforts », déclare le responsable.

Frédéric Van Roekeghem précise que le contrat « n’a pas été rempli à 100% et il reste des marges d’économies sur les prescriptions. […] Nous ne laisserons pas faire. Nous suspendrons pour les praticiens concernés la prise en charge des exonérations de cotisations sociales ».

Article écrit le 2010-02-02 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Parisien du 2/2/10Accéder à la source


Publicité

En savoir plus