Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies génétiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2010-02-17
Actualité médicale

Tags: supplements -  vitamine -  lutte -  maladie -  Crohn - 
Les suppléments de vitamine D dans la lutte contre la maladie de Crohn - Actualité médicale
Les suppléments de vitamine D dans la lutte contre la maladie de Crohn

Une équipe de recherche canadienne publie ses résultats dans le Journal of Biological Chemistry.

Publicité

Montréal, 27 janvier 2010 – Une nouvelle étude révèle que la vitamine D, facilement disponible sous la forme de suppléments ou dans l'huile de foie de morue, pourrait permettre de lutter contre les effets de la maladie de Crohn. John White, endocrinologue à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, est à la tête d'une équipe de scientifiques de l'Université McGill et de l'Université de Montréal qui présente ses derniers résultats concernant la maladie inflammatoire de l'intestin dans le Journal of Biological Chemistry.
« Pour la première fois, nos données laissent entrevoir le fait qu'une carence en vitamine D pourrait contribuer à la maladie de Crohn », livre le Dr White, professeur au département de physiologie de l'Université McGill en soulignant que les personnes vivant dans l'hémisphère Nord – une région du monde qui reçoit moins de soleil qui est nécessaire à la fabrication de la vitamine D par le corps humain – sont particulièrement vulnérables à la maladie de Crohn.

La vitamine D, sous sa forme active (1,25-dihydroxyvitamine D), est une hormone qui se lie aux récepteurs des cellules du corps. L'intérêt particulier que porte le Dr White à la vitamine D concerne les effets qu'elle pourrait avoir dans la lutte contre le cancer. Puisque ses résultats de recherche mettaient constamment en évidence les effets de la vitamine D sur le système immunitaire, et plus particulièrement sur le système immunitaire inné qui est la première barrière de défense contre les microbes envahisseurs; il s'est donc intéressé à la maladie de Crohn.

« C'est une dysfonction du système immunitaire inné, au niveau de l'attaque des bactéries intestinales, qui engendre une réponse inflammatoire pouvant conduire à une maladie auto-immune », insiste-t-il.
L'effet de la vitamine D

L'équipe du Dr White a constaté que la vitamine D ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2010-02-17 par Journal of Biological Chemistry - McGill University Health Centre
Source: Journal of Biological Chemistry - McGill University Health Centre Accéder à la source

Mots clés: supplements vitamine lutte maladie Crohn


Publicité

En savoir plus


À propos de l'étude

L'article "Direct and indirect induction by 1,25-dihydroxyvitamin D3 of theNOD2/CARD15-beta defensin 2 innate immune pathway defective in Crohn's disease," publié dans The Journal of Biological Chemistry, a été coécrit par Tian-Tian Wang, Basel Dabbas, Ari J. Bitton, Hafid Soualhine, Luz E. Tavera-Mendoza, Serge Dionne, Alain Bitton, Ernest G. Seidman, Marcel A. Behr et John H. White de l'Université McGill et du Centre universitaire de santé McGill en collaboration avec Marc J. Servant, David Laperriere, Sylvie Mader de l'Université de Montréal.