Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-02-25
Fil actus Santé

Tags: anti tabac -  DNF - 
A propos de la campagne anti tabac DNF: Réaction de Pierre Siquier - Fil actus Santé
A propos de la campagne anti tabac DNF: Réaction de Pierre Siquier

Pierre Siquier Président de l’agence Ligaris

Publicité

Nous avons la chance de gérer le budget de communication pour la prévention du tabagisme pour la DG Sanco de la Commission Européenne (Direction générale de la santé et des consommateurs), ce dans 27 pays et en 23 langues, depuis cinq ans. C’est dire que nous avons décortiqué, à la loupe des nombreux pré et post tests et des analyses des campagnes nationales,  les leviers de communication utilisés pour toucher les jeunes européens. Ils sont de quatre ordres :
1.L’émotion
2.L’autonomisation, la responsabilisation, la pédagogie
3.L’estime de soi, le jugement des pairs
4.La recherche de connivence selon plusieurs modalités (absurde, humour, transgression, etc.)

Avec la campagne « Help - Pour une vie sans tabac », l’Union Européenne a pris le parti d’utiliser l’humour, dont 88%* des jeunes européens apprécient l’utilisation, car c’est l’occasion de parler du tabagisme d’une nouvelle manière (74%*), et c’est une incitation à aller chercher de l’aide (82%*)
Nous constatons, auprès des jeunes européens, un fort rejet des communications autoritaires et « descendantes », une attente de proximité et de connivence, une aisance à détecter les ruses des annonceurs, un goût pour la provocation et la transgression.
Alors, la campagne de DNF serait dans ce registre transgressif et donc très en phase avec ces attentes ?
Plusieurs remarques immédiates :
Il n’y a aucune cohérence entre les annonces presse et le film réalisé par Yvan Attal, qui est au demeurant très bien fait et qui utilise un tout autre- et vrai -argument que la provocation sexuelle : celui de la composition même du tabac. Le communiqué de presse de l’association et de l’agence ne parle pratiquement que de la presse : c’est plus pratique en terme de provocation.
L’explication donnée par l’association autour de l’argument « quand on fume, on se soumet », peut être pris en considération, mais ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-02-25 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Communiqué www.ligaris.eu du 25/2/10Accéder à la source


Publicité

En savoir plus