Publicité
Accueil > Revue de presse > ExonHit Therapeutics SA
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2010-03-08
Revue de presse

Tags: ExonHit Therapeutics SA - 
ExonHit et bioMérieux décident de ne pas poursuivre leurs travaux dans le cancer du côlon  - Revue de presse
ExonHit et bioMérieux décident de ne pas poursuivre leurs travaux dans le cancer du côlon

PARIS--Regulatory News: •La collaboration dans le cancer de la prostate continue.

Publicité

ExonHit Therapeutics (Paris:ALEHT) et bioMérieux ont décidé de ne pas poursuivre leur collaboration dans le cancer du côlon, suite à une récente revue des résultats par leur Comité scientifique. Les deux sociétés poursuivent leur collaboration dans le cancer de la prostate.

« La technologie d’ExonHit a permis de développer un test robuste et reproductible. Cependant, les résultats finaux du programme relatif au cancer du côlon n’ont pas atteint le niveau de performance que nous attendions. Nous avons donc décidé conjointement avec bioMérieux d’axer nos efforts sur le programme dédié au cancer de la prostate, » déclare le Dr Loïc Maurel, Président du Directoire d'ExonHit Therapeutics.

« La découverte de biomarqueurs est un axe stratégique de recherche et d’innovation pour bioMérieux mais, c’est aussi un domaine qui présente de réels enjeux scientifiques, médicaux et commerciaux. Nous avons décidé, avec ExonHit, d’arrêter le programme de recherche pour le dépistage du cancer du côlon après en avoir évalué les résultats cliniques. Nos équipes ont appris beaucoup sur cette maladie importante, » a dit Stéphane Bancel, Chief Executive Officer de bioMérieux. « Nous allons porter nos efforts sur la poursuite de notre collaboration dans le cancer de la prostate. »

La collaboration d’ExonHit et bioMérieux est dédiée à la découverte de biomarqueurs pour la détection de certains cancers.

Article écrit le 2010-03-08 par ExonHit Therapeutics
Source: Business wire

Mots clés: ExonHit Therapeutics SA


Publicité

En savoir plus

A propos d'ExonHit Therapeutics

ExonHit Therapeutics (Alternext : ALETH) est une société biopharmaceutique émergente active à la fois dans le thérapeutique et le diagnostic. ExonHit s’appuie sur une plateforme technologique propriétaire d’analyse de l'épissage alternatif de l'ARN pour développer des diagnostics moléculaires innovants et des thérapies ciblant les maladies neurodégénératives et les cancers. La Société a une stratégie d’investissement équilibrée, avec des programmes de recherche internes et des collaborations stratégiques, notamment avec bioMérieux et Allergan.

ExonHit Therapeutics est basée à Paris et a une filiale américaine à Gaithersburg dans le Maryland. La Société est cotée sur le marché Alternext de NYSE Euronext Paris. Pour toute information complémentaire, visitez le site : http://www.exonhit.com.

Avertissement

Ce communiqué comporte des éléments non factuels, notamment et de façon non exclusive, certaines affirmations concernant des résultats à venir et d'autres événements futurs. Ces affirmations sont fondées sur la vision actuelle et les hypothèses de la Direction de la Société. Elles incorporent des risques et des incertitudes connues et inconnues qui pourraient se traduire par des différences significatives au titre des résultats, de la rentabilité et des événements prévus.

En outre, ExonHit Therapeutics, ses actionnaires et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, conseils et salariés respectifs n'ont pas vérifié l'exactitude des, et ne font aucune déclaration ou garantie sur, les informations statistiques ou les informations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué qui proviennent ou sont dérivées de sources tierces ou de publications de l'industrie ; ces données statistiques et informations prévisionnelles ne sont utilisées dans ce communiqué qu'à des fins d'information.

Enfin, le présent communiqué peut être rédigé en langue français et en langue anglaise. En cas de différences entre les deux textes, la version française prévaudra.