Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-03-09
Actualité médicale

Tags: inegalites -  sociales -  acces -  soins -  hospitaliers -  patients -  atteints -  cancer -  colorectal -  sein -  poumon19992006analyse -  retrospective -  statistiques -  actes -  hospitaliers - 
Les inégalités sociales dans l’accès aux soins hospitaliers pour les patients atteints de cancer colorectal, du sein et du poumon entre 1999 et 2006 : une analyse rétrospective des statistiques des actes hospitaliers.  - Actualité médicale
Les inégalités sociales dans l’accès aux soins hospitaliers pour les patients atteints de cancer colorectal, du sein et du poumon entre 1999 et 2006 : une analyse rétrospective des statistiques des actes hospitaliers.

OBJECTIFS: Définir comment le type d’admission (urgence ou planifiée) et les procédures chirurgicales ont évolué à l’aide des données socio-économiques, de l’âge, du sexe et de l’année d’admission pour le cancer colorectal, du sein et du poumon.

Publicité

CONCEPT : Étude transversale répétée effectuée à partir des données recueillies individuellement pour les patients accueillis entre le 1er Avril 1999 et le 31 Mars 2006.

MESURES DES RÉSULTATS : Données issues des statistiques des actes hospitaliers (HES).

PARTICIPANTS : 564 821 patients âgés de 50 ans et plus admis pour un diagnostic de cancer colorectal, du sein ou du poumon.

MESURES PRINCIPALES : La proportion de patients admis aux urgences, et la proportion de patients venus recevoir le traitement chirurgical recommandé (admission planifiée).

RÉSULTATS : Les patients issus des zones pauvres, les personnes âgées, et les femmes avaient une fréquence d’admission via les urgences plus élevée. Ainsi, l’odds ratio ajusté pour les patientes atteintes de cancer du sein appartenant au groupe des moins déshérités par rapport aux patientes issues du dernier cinquième des quartiers les plus pauvres était de 0.63 (intervalle de confiance à 95% : 0.60 à 0.66), tandis que l’odds ratio ajusté pour les patients de 80 à 89 ans atteints de cancer du poumon était de 3.13 (2.93 à 3.34) lorsqu’on le comparait avec celui des patients âgés de 50 à 59 ans. On enregistrait certaines améliorations de ces disparités entre les groupes d’âges au cours du temps, mais pas pour les patients issues des quartiers pauvres. Pour ce dernier type de personnes, la mise en place des procédures les plus récentes était peu probable dans le cas de cancer colorectal, du sein et du poumon, et cet état de fait ne s’est pas amélioré au cours du temps. Ainsi, 67.4% (3529/5237) des patients issus du dernier cinquième des quartiers les plus pauvres avaient été traité par résection antérieure dans le cas de cancer colorectal, contre 75.5% (4497/5959) pour les patients issus du premier cinquième des quartiers les plus pauvres (1.34, 1.22 à 1.47). Plus de la moitié ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-03-09 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMJ. 2010, vol. 340, p.b5479 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

RAINE R, WONG W, SCHOLES S, ASHTON C, et al.