Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-06-15
Actualité médicale

Tags: Comparaison -  prise -  aspirine -  prise -  aspirine -  dipyridamole -  traitement -  post -  accident -  vasculaire -  cerebral -  mineur - 
Comparaison entre la prise d'aspirine et la prise d'aspirine plus le dipyridamole dans le traitement post accident vasculaire cérébral mineur - Actualité médicale
Comparaison entre la prise d'aspirine et la prise d'aspirine plus le dipyridamole dans le traitement post accident vasculaire cérébral mineur

L'étude est parue dans le journal médical Lancet de mai 2006. L'objet de l'étude était de lever l'imprécision quant à l'intérêt de l'aspirine seule versus son association avec le dipyridamole (Persantine) en prévention secondaire d'événements vasculaires après accident vasculaire cérébral ischémique transitoire ou mineur d'origine présumée artérielle.

Publicité

L'étude a comporté deux groupes de patients, ceux à qui il fut prescrit de l'aspirine seule (1376 patients) et ceux à qui à l'aspirine fut ajouté le Dipyridamole ( 1363 patients), dans les six mois qui ont suivi une attaque ischémique d'origine présumée artérielle.

Le suivi médian fut de trois à cinq ans; la dose moyenne d'aspirine fut de 75 mg dans les deux groupes. Des accidents vasculaires survinrent chez 173 patients (13 %) chez ceux sous thérapie combinée et 216 ( 16 %) chez les patients ne prenant que l'aspirine. Les patients sous thérapie combinée ont abandonné la médication plus souvent que ceux sous aspirine seule (470 versus 184) en raison principalement de maux de tête

Selon les auteurs, les résultats de cette étude, combinés avec le résultat d'études précédentes, montrent à suffisance qu'il faut préférer le régime combiné à l'aspirine seule comme thérapie antithrombotique après une ischémie cérébrale transitoire ou mineure d'origine artérielle

Article écrit le 2006-06-15 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Comparaison prise aspirine prise aspirine dipyridamole traitement post accident vasculaire cerebral mineur


Publicité

En savoir plus