Publicité
Accueil > Revue de presse > Knowles
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2010-03-11
Revue de presse

Tags: Knowles - 
Un tribunal du Delaware rejette les plaintes d’Analog Devices contre Knowles Electronics  - Revue de presse
Un tribunal du Delaware rejette les plaintes d’Analog Devices contre Knowles Electronics

WILMINGTON, Delaware--Le U.S. District Court du district du Delaware a conclu au rejet de deux plaintes en contrefaçon déposées par Analog Devices, Inc. (ADI) contre Knowles Electronics. L’ordonnance a été rendue en vertu du retrait des plaintes d’Analog Devices compte tenu d’une convention signée par les deux parties.

Publicité

Jeffrey Niew, le président de Knowles Electronics, a déclaré : « Dès le début de cette affaire, nous pensions que l’action n’avait aucun fondement juridique et ne faisait que répondre à notre action en cours auprès de l’ITC contre ADI. Le rejet accéléré de la moitié des plaintes en contrefaçon d’ADI intentées au Delaware fait droit à notre conviction. Nous avons toute confiance dans le fait que le processus juridique et les autres plaintes de l’action du Delaware seront résolus en faveur de Knowles. »

Article écrit le 2010-03-11 par Knowles
Source: Business wire

Mots clés: Knowles


Publicité

En savoir plus

À propos de Knowles

Fondé il y a plus de 60 ans, Knowles est le concepteur et fabricant leader de composants acoustiques évolués. Knowles est non seulement le leader du marché mondial des appareils de correction auditive, mais aussi le fournisseur numéro 1 des microphones à montage de surface MEMS pour les grandes marques de téléphonie mobile et de dispositifs électroniques dans le monde entier. Pour de plus amples informations, visitez le site Web de Knowles à l’adresse www.knowles.com ou bien appelez le numéro 1-630-250-5100.

Toutes les désignations de produit et désignations commerciales sont reconnues comme étant la propriété de leurs propriétaires respectifs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.