Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-06-05
Actualité médicale

Tags: Technique -  obtention -  albumine -  humaine -  tabac - 
Nouvelle Technique d'obtention d'albumine humaine dans le tabac - Actualité médicale
Nouvelle Technique d'obtention d'albumine humaine dans le tabac

L'ingénieur agronome de l'Université Publique de Navarre, Alicia Fernández San Millán, a mis au point la transformation plastidiale pour produire de manière recombinante de l'albumine humaine dans des plants de tabac. Cette nouvelle technique augmente de 10 à 100 fois la quantité d'albumine obtenue par rapport aux autres techniques.

Publicité

L'ingénieur agronome de l'Université Publique de Navarre, Alicia Fernández San Millán, a mis au point la transformation plastidiale pour produire de manière recombinante de l'albumine humaine dans des plants de tabac. Cette nouvelle technique augmente de 10 à 100 fois la quantité d'albumine obtenue par rapport aux autres techniques.
L'albumine humaine (HSA) est la protéine intraveineuse la plus utilisée dans le monde à des fins thérapeutiques. Elle stabilise le volume sanguin et évite les risques d'infarctus. Ainsi son application dans les salles d'opération est pratiquement quotidienne. La consommation annuelle en Espagne est de 10 tonnes, et dans le monde sa valeur marchande est estimée a plus de 1.500 millions d'euros.
L'albumine commerciale est extraite actuellement du sang, mais le manque de réserve pour couvrir toutes les nécessités a conduit les scientifiques à chercher de nouvelles méthodes afin de produire cette protéine.
Une des méthodes les plus utilisées a été l'obtention d'Albumine Humaine à partir de levures et de cellules de mammifère. Toutefois, son coût important fait que ces méthodes ne sont pas compétitives. Une autre option a été la production d'albumine à partir de végétaux par transformation nucléaire.
La transformation plastidiale consiste à introduire un gène au sein de l'ADN dans le chloroplaste des cellules végétales. Cet ADN est différent de celui contenu dans le noyau des cellules.
La transformation plastidiale constitue une alternative rentable et le système a déjà fait l'objet d'un brevet international. La transformation nucléaire permet l'obtention de 0,5% de la protéine soluble totale de la plante tandis que la méthode plastidiale 7%.
De plus, la production d'albumine par cette méthode n'entraîne pas de pertes de gènes via le pollen.
Il reste encore à effectuer la purification complète de la protéine afin d'éliminer toutes traces de polluants et de s'assurer que la protéine obtenue ait une structure identique à celle de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-06-05 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Technique obtention albumine humaine tabac


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...