Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pneumologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-03-19
Actualité médicale

Tags: effet -  dose -  rehabilitation -  pulmonaire/respiratoire -  activite -  physique -  perception -  effort -  qualite -  vie - 
L’effet de dose de la réhabilitation pulmonaire/respiratoire sur l’activité physique, la perception de l’effort et la qualité de vie.  - Actualité médicale
L’effet de dose de la réhabilitation pulmonaire/respiratoire sur l’activité physique, la perception de l’effort et la qualité de vie.

OBJECTIFS: Les programmes de réhabilitation pulmonaire ou respiratoire (PR) ont démontré leur efficacité pour l’amélioration de l’état fonctionnel, des performances à l’effort, et de la qualité de vie (QOL), tout en diminuant la perception de l’effort chez les individus atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive. L’objectif de cette étude était d’identifier l’effet de dose de la PR sur les variables de l’activité physique, de la perception de l’effort, et de la qualité de vie physique et mentale.

Publicité

MÉTHODES : L’étude a été réalisée suivant un modèle rétrospectif explicatif. L’échantillon (N = 104) se composait d’individus, atteints de bronchite chronique ou d’emphysème, qui suivaient le programme de PR entre 2000 et 2005 dans un centre médical académique du Midwest. Les participants ont participé aux sessions de réhabilitation 2 à 3 jours par semaine pour une durée de 90 minutes par jour. La durée maximale des programmes était de 3 mois, soit 24 sessions. La dose de PR a été calculée en multipliant le nombre de sessions de PR par le nombre de semaines de présence.

RÉSULTATS : L’échantillon était composé de 32 hommes et 72 femmes, dont l’âge moyen était de 59.9 ans +/- 10.2. Tous les patients étaient soit retraités soit sans profession, et 99% d’entre eux étaient sous oxygène au cours de l’exercice. Une forte dose de PR était associée de manière significative à une amélioration du niveau d’activité, mesurée par l’équivalent métabolique maximal (MET). Une différence clinique minimale non significative, mais importante, a été enregistrée dans les résultats de l’évaluation de la qualité de la vie physique et mentale, suivant la procédure du Medical Outcomes Study Short-Form 36 (SF-36).

CONCLUSIONS : Les résultats de l’étude indiquent qu’il existe une relation significative entre la dose de PR et le niveau d’activité (taux maximal de MET enregistré). Les qualités de la vie physique et mentale ont été améliorées au niveau clinique après la PR. L’efficacité optimale du programme était liée à une participation régulière et à un investissement des patients lors des sessions organisées de PR.

Article écrit le 2010-03-19 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: J Cardiopulm Rehabil Prev. 2009 July, vol. 29, n° 4, pp.255-260 Accéder à la source

Mots clés: effet dose rehabilitation pulmonaire/respiratoire activite physique perception effort qualite vie


Publicité

En savoir plus

HASSANEIN SE, NARSAVAGE GL.