Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-03-26
Actualité médicale

Tags: Developpement -  application -  modele -  epidemique -  stochastique -  evaluer -  transmission -  souche -  Salmonella -  Typhimurium -  niveau -  fermes -  porcines -  chaine -  production -  porc - 
Développement et application d’un modèle épidémique stochastique pour évaluer la transmission de la souche Salmonella Typhimurium au niveau des fermes porcines dans la chaine de production du porc.  - Actualité médicale
Développement et application d’un modèle épidémique stochastique pour évaluer la transmission de la souche Salmonella Typhimurium au niveau des fermes porcines dans la chaine de production du porc.

Lors de précédents travaux, un modèle déterministique du niveau de compartimentalisation a été développé en prenant en compte les deux syndromes différents liés à l’apparition de Salmonella Typhimurium au niveau des fermes porcines.

Publicité

Sur cette base, un modèle de type stochastique a été construit pour ce travail afin de simuler les différentes tailles de compartimentalisation, prenant en compte des compartiments de 200 à 400 porcs.

De multiple scénarii pour les conditions de départ de l’infection (SCI), variant de 0.25 à 100%, ont été testés pour chaque taille de population. L’effet de chacun de ces deux facteurs sur la probabilité de l’extinction de la maladie, et la prévalence de chacune des classes du modèle et des groupes de risque des porcs, a été estimé. Les résultats ont montré que le compartimentalisation de la population porcine avait un effet inverse sur la probabilité de l’extinction de la maladie. Cependant, de faibles SCI conduisaient à de hauts niveaux d’extinctions précoces approchant 45%, alors que des SCI élevés menaient à de forts taux d’extinctions tardives. Les extinctions précoces conduisaient à l’absence de pathogène dans le compartiment, tandis que les extinctions tardives n’assuraient pas un tel résultat.

Cet effet montre que la réduction de la taille de la population du compartiment, combinée à la mise en place des bonnes pratiques sanitaires et agricoles appropriées, pourraient avoir un effet positif sur la réduction du risque d’introduction de Salmonella Typhimurium dans la procédure d’abattage.

Cependant, le profil de séroprévalence à l’âge d’abatage permet une caractérisation du risque pour les fermes, étant donné la relative stabilité et la faible variation pour les forts SCI.

Article écrit le 2010-03-26 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Risk Anal. 2009 Nov., vol. 29, n° 11, pp.1521-1533 Accéder à la source

Mots clés: Developpement application modele epidemique stochastique evaluer transmission souche Salmonella Typhimurium niveau fermes porcines chaine production porc


Publicité

En savoir plus

SOUMPASIS I, BUTLER F.