Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-06-30
Actualité médicale

Tags: traitement -  endoscopique -  reflux -  gastro-oesophagien -  (RGO) - 
Nouveau traitement endoscopique du reflux gastro-oesophagien (RGO) - Actualité médicale
Nouveau traitement endoscopique du reflux gastro-oesophagien (RGO)

Parmi les traitements disponibles pour traiter le RGO on trouve des traitements médicaux ( notamment les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) efficaces à 85%) et des traitements chirurgicaux. Une nouvelle modalité chirurgicale efficace vient d'être publiée. Il s'agit d'une valvuloplastie endoscopique dont le recul est actuellement de près d'un an.

Publicité

Parmi les traitements disponibles pour traiter le RGO on trouve des traitements médicaux ( notamment les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) efficaces à 85%) et des traitements chirurgicaux.
Une nouvelle modalité chirurgicale efficace vient d'être publiée. Il s'agit d'une valvuloplastie endoscopique dont le recul est actuellement de près d'un an.
Cette technique a été mise au point à Bruxelles, par le docteur Amin Rajan (chef du service de gastro-entérologie à la clinique du parc Léopold ) et le professeur Guy Bernard Cadière (ULB) en collaboration avec une équipe américaine de Seattle (Endogastric Solutions). Il s'agit d'une première mondiale. Cette nouvelle approche thérapeutique fut tentée étant donné que les différentes autres techniques chirurgicales se sont toutes, selon le docteur Amin Rajan, avérées décevantes à terme.

Contrairement aux techniques chirurgicales, notamment la fundoplicature selon Nissen ( efficace à 70 - 90 %) , cette technique n'est pas très lourde. Elle utilise un endoscope avec un embout spécial, mis au point par les ingénieurs d'Endogastric Solutions, permettant de reconstituer une valve anti reflux.

L'étude préliminaire a comporté 17 patients souffrant de reflux. Six mois après l'intervention plus de 80 % ont vu leurs symptômes s'améliorer. Trois patients ont cependant dû reprendre les médicaments habituels. Par rapport à la chirurgie classique les effets secondaires sont restés très modérés.

Étant donné les bons résultats de celle étude de phase I une nouvelle étude de phase II va commencer pour augmenter le nombre de patients. Cette étude va inclure les médecins de l'université de Liège, de l'hôpital Erasme et de l'AZ-VUB tous deux à Bruxelles.




Publié le 30-06-2006

Article écrit le 2006-06-30 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: traitement endoscopique reflux gastro-oesophagien (RGO)


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...