Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-07-04
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  australiens -  mettent -  culture -  tissus -  cardiaques - 
Des chercheurs australiens mettent en culture des tissus cardiaques - Actualité médicale
Des chercheurs australiens mettent en culture des tissus cardiaques

On pourra peut-être un jour créer de nouveaux organes à l'intérieur du corps humain... Une équipe de chirurgiens et de chercheurs de l'hôpital St-Vincent de Melbourne et de l'Université de Melbourne a en effet réussi à faire croître des structures tridimensionnelles de tissus cardiaques dans un récipient en plastique.

Publicité

On pourra peut-être un jour créer de nouveaux organes à l'intérieur du corps humain...
Une équipe de chirurgiens et de chercheurs de l'hôpital St-Vincent de Melbourne et de l'Université de Melbourne a en effet réussi à faire croître des structures tridimensionnelles de tissus cardiaques dans un récipient en plastique.
Cette première mondiale représente le premier pas vers la fabrication d'organes de remplacement ou de différentes parties du corps qui auraient été abîmés à partir de cellules souches du patient, ce qui permet d'éviter les problèmes de rejet immunitaire.
Jusqu'à présent, on était seulement parvenu à créer avec succès des structures bidimensionnelles.
L'équipe victorienne a réussi à mettre en culture des tissus cardiaques qui battent à leur propre rythme spontanément à l'intérieur du corps d'un rat.
Ils ont réalisé les cultures non pas dans des boîtes de Petri, mais dans un récipient en plastique qui a été ensuite implanté dans le corps du rat. Cette chambre favorise une croissance tridimensionnelle, plus "naturelle", de la structure.
Des cellules cardiaques de rat ont été prélevées et mises en culture dans le récipient , qui a ensuite été inséré dans le corps du rat, puis un vaisseau sanguin y a été implanté. Les cellules ont alors été introduites dans la chambre, et de nouveaux capillaires se sont développés très rapidement à partir du vaisseau sanguin implanté.
Il faudra attendre environ 5 à 10 ans avant que cette technique soit utilisée chez les humains. Néanmoins, ce succès laisse présager d'avancées extraordinaires dans ce domaine et a redonné espoir aux personnes dont la survie dépend de greffes.


The Herald Sun http://www.heraldsun.news.com.au/
Cette information est un extrait du BE Australie numéro 46 du 4/07/2006 rédigé par l'AUSTRALIE. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Publié le 12/07/06

Article écrit le 2006-07-04 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: chercheurs australiens mettent culture tissus cardiaques


Publicité

En savoir plus