Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-07-11
Actualité médicale

Tags: Traitement -  alternatif -  bouffees -  chaleur - 
Traitement alternatif des bouffées de chaleur - Actualité médicale
Traitement alternatif des bouffées de chaleur

Les chercheurs de l'université de Rochester, qui depuis quelques années recherchent de nouvelles thérapeutiques pour traiter les bouffées de chaleur, rapportent dans le numéro de juillet 2006 de Obstetrics and Gynecology, que la gabapentine (Neurontine), est aussi efficace que les oestrogènes qui sont le traitement standard des symptômes de la ménopause.

Publicité

Les chercheurs de l'université de Rochester, qui depuis quelques années recherchent de nouvelles thérapeutiques pour traiter les bouffées de chaleur, rapportent dans le numéro de juillet 2006 de Obstetrics
and Gynecology, que la gabapentine (Neurontine), est aussi efficace que les oestrogènes qui sont le traitement standard des symptômes de la ménopause.
Les oestrogènes ne sont plus la thérapeutique préférée car de larges études ont montré que l'hormone augmente le risque de maladie cardiovasculaire, d'attaques cérébrales, de cancer du sein et de maladie d'Alzheimer chez certaines femmes. Etant donné ces informations des millions de femmes ont abandonné la thérapie hormonale et sont à la recherche d'autres moyens de traiter leurs symptômes. Des remèdes dits naturels tels que le soya, des herbes officinales ou l'acuponcture n'ont pas, pour le moment, été prouvés être sains ou efficaces.

L'équipe de Rochester est la première à comparer les oestrogènes et la gabapentine avec l'usage de placebo. L'étude a montré que les femmes prenant la gabapentine ou les oestrogènes ont des résultats de l'ordre de 71 à 72 % tandis que le placebo a un effet de 54 % de réduction des bouffées de chaleur. Selon l'auteur principal,le Dr Sireesha Y. Reddy, M.D, professeur assistant d'obstétrique et de gynécologie au centre médical de l'université de Rochester, la gabapentine apparaît être aussi efficace que les oestrogènes.

La gabapentine a été approuvée en 1994 pour traiter les crises d'épilepsie mais a été utilisée depuis des années pour traiter des maux de tête et d'autres affections. L'hypothèse des scientifiques est que ce médicament peut réduire les bouffées de chaleur en régulant le flux de calcium vers et hors des cellules, ce qui est un mécanisme de contrôle de la température du corps.

L'étude, utilisant deux méthodes statistiques pour comparer les bouffées de chaleur des femmes, a pendant douze semaines suivi ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-07-11 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Traitement alternatif bouffees chaleur


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...