Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-03-31
Actualité médicale

Tags: age -  procure -  protection -  pandemie -  grippale - 
Pourquoi l'âge procure une protection contre la pandémie grippale. - Actualité médicale
Pourquoi l'âge procure une protection contre la pandémie grippale.

L'évolution des virus explique pourquoi les vaccins contre la grippe saisonnière ne protègent pas contre la grippe A (H1N1) pandémique de 2009, ce qui pourrait aider à mieux comprendre pourquoi les personnes âgées ont une immunité contre le virus de cette dernière indiquent deux études à paraître dans Science Translational Medicine et Science Express.

Publicité

Dans la première, des scientifiques montrent en quoi le virus H1N1 diffère des virus des grippes saisonnières mais est proche de celui de la grippe « espagnole » qui a déferlé dans le monde en 1918, et cela pourrait peut-être donner la raison pour laquelle il semble épargner les personnes âgées. Ces résultats sont importants pour prédire comment le H1N1 va évoluer et fournissent un modèle pour développer un vaccin préventif qui peut atténuer son évolution vers une forme plus facile à gérer. Chih-Jen Wei et ses collègues ont injecté des virus de grippes saisonnières et des pandémies de 1918 et de 2009 à des souris. En analysant la réponse immunitaire des animaux aux virus, ils ont découvert que les anticorps induits par l'exposition aux virus pandémiques protégeaient les souris à la fois contre les grippes de 1918 et de 2009. Avec les anticorps contre la grippe saisonnière, ce fut différent : ils n'avaient aucun effet protecteur contre les virus pandémiques tout en étant parfaitement efficaces contre le virus saisonnier. Ces données indiquent que les virus de 1918 et de 2009 ont des éléments en commun, ce qui facilite une protection égale par des anticorps dirigés contre ces deux souches par ailleurs éloignées.

Les chercheurs ont observé que les anticorps qui protégeaient efficacement contre la grippe pandémique se fixaient au sommet d'une protéine de la surface du virus qui lui permet d'infecter les cellules. Or cette protéine se trouve remarquablement similaire entre les virus de 1918 et de 2009. De plus, cette protéine porte deux groupements de sucres chez les virus saisonniers qui sont absents des virus pandémiques et peuvent masquer sa reconnaissance par le système immunitaire de l'hôte. C'est l'une des ruses utilisées par le virus saisonnier pour échapper à l'action des vaccins autrement efficaces contre ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2010-03-31 par Copyright Journal Sciences
Source: Copyright Journal Sciences Accéder à la source

Mots clés: age procure protection pandemie grippale


Publicité

En savoir plus

Article n°21 : « Structural Basis of Pre-Existing Immunity to the 2009 H1N1 Pandemic Influenza Virus » par R. Xu, D.C. Ekiert, I.A. Wilson du The Scripps Research Institute à La Jolla, CA ; J.C. Krause, J.E. Crowe Jr. du Vanderbilt University Medical Center à Nashville, TN ; R. Hai du Mount Sinai School of Medicine à New York, NY.