Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-04-19
Actualité médicale

Tags: effets -  tarenflurbil -  declin -  fonctions -  cognitives -  perte -  activites -  quotidiennes -  patients -  atteints -  maladie -  Alzheimer -  stade -  modere -  essai -  randomise -  controle - 
Les effets du tarenflurbil sur le déclin des fonctions cognitives et la perte des activités quotidiennes des patients atteints par la maladie d’Alzheimer à un stade modéré : un essai randomisé contrôlé. - Actualité médicale
Les effets du tarenflurbil sur le déclin des fonctions cognitives et la perte des activités quotidiennes des patients atteints par la maladie d’Alzheimer à un stade modéré : un essai randomisé contrôlé.

CONTEXTE : Le peptide bêta-amyloïde (Abeta(42)) a été impliqué dans la pathologie de la maladie d’Alzheimer (AD). Le tarenflurbil est une molécule sélective capable de diminuer le taux de (Abeta(42)). Elle a montré des résultats encourageants sur les fonctions cognitives et fonctionnelles parmi les patients présentant des symptômes modérés de la maladie d’Alzheimer au cours d’un essai de phase 2 précédent.

Publicité

OBJECTIF : Déterminer l’efficacité, l’innocuité et la tolérabilité du tarenflurbil.

CONCEPTION, MISE EN PLACE ET PATIENTS : Un essai multicentrique randomisé contrôlé, en double aveugle, incluant des patients atteints par la maladie d’Alzheimer à un stade modéré a été réalisé dans 133 centres aux États-Unis entre le 21 Février 2005 et le 30 Avril 2008. Le traitement concomitant avec des inhibiteurs de la cholinestérase ou la mémantine était autorisé.

INTERVENTION : Tarenflurbil, 800 mg, ou placebo, administré deux fois par jour.

MESURES DES PRINCIPAUX RÉSULTATS : Les points d’aboutissements primaires étaient définis par l’évolution du score au 18ième mois, par rapport à la valeur de référence, sur les échelles d’évaluation des fonctions cognitives et des activités quotidiennes Alzheimer Disease Assessment Scale-Cognitive Subscale (ADAS-Cog, 80-point version) et Alzheimer Disease Cooperative Studies-activities of daily living (ADCS-ADL).

RÉSULTATS : Parmi les 1 684 patients randomisés, 1 649 ont été inclus dans l’analyse, et 1 046 ont terminé l’étude. Le tarenflurbil ne présentait aucun effet bénéfique sur les points d’aboutissements primaires en utilisant une analyse en intention de traiter (différence d’évolution à 18 mois par rapport à la valeur de référence entre le groupe en intention de traiter et le groupe placébo, basés sur un algorithme LMS (least squares means): 0.1 pour ADAS-Cog; IC 95%, -0.9 à 1.1; P = .86 et -0.5 pour ADCS-ADL; IC 95% CI, -1.9 à 0.9; P = .48). Aucune différence significative n’a été enregistrée pour les résultats secondaires. Le score sur l’échelle ADAS-Cog diminuait de 7.1 points au cours des 18 mois. Le groupe tarenflurbil présentait une légère augmentation de la fréquence de vertiges, d’anémie, et d’infections.

CONCLUSION : Le tarenflurbil n’a pas diminué le déclin des fonctions cognitives ou la perte des activités quotidiennes pour les patients atteints d’AD à un stade modéré.

NUMÉRO D’ENREGSITREMENT DE L’ESSAI : clinicaltrials.gov Identifiant : ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-04-19 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: JAMA. 2009 Dec. 16, vol. 302, n° 23, pp.2557-2564 Accéder à la source

Mots clés: effets tarenflurbil declin fonctions cognitives perte activites quotidiennes patients atteints maladie Alzheimer stade modere essai randomise controle


Publicité

En savoir plus

GREEN RC, SCHNEIDER LS, AMATO DA, BEELEN AP, et al.