Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-03-25
Actualité médicale

Tags: Depistage -  VIH/Sida -  AIDES -  ANRS -  Conseil -  general -  Bouches-du-Rhone -  lignes - 
Dépistage du VIH/Sida  : AIDES, l’ANRS et le Conseil général des Bouches-du-Rhône font bouger les lignes ! - Actualité médicale
Dépistage du VIH/Sida : AIDES, l’ANRS et le Conseil général des Bouches-du-Rhône font bouger les lignes !

L’offre actuelle de dépistage du VIH en France s’adresse de manière indistincte à l’ensemble de la population et repose sur des objectifs et un dispositif de santé publique conçus dans les premières années de l’épidémie.

Publicité

L’analyse des dynamiques de l’épidémie en fonction des différentes populations concernées montre des besoins et des motivations du recours au dépistage très différents et qui ne trouvent pas de réponses spécifiques dans le dispositif actuel.

Pour exemples, dans la population des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH1), le recours au dépistage est beaucoup plus fréquent qu’en population générale, les découvertes récentes de séropositivité (moins de 6 mois après l’infection) aussi, mais pour autant sont rapportés un sentiment d’inadéquation du counselling pré et post-test, une variabilité très grande des pratiques de recours au dépistage et un délai moyen encore trop long entre l’infection et la connaissance de la séropositivité.

Face à ces constats, les populations concernées (notamment les HSH), les acteurs de AIDES, l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales ont souhaité explorer une offre alternative de dépistage, de type communautaire et peu médicalisée, en s’appuyant sur les possibilités offertes par l’usage des tests rapides.

Ainsi, deux recherches basées sur le test à résultat rapide ont été mises en place :

• l’étude ANRS COM’TEST, lancée en Novembre 2008, à Montpellier, est une recherche biomédicale sur les critères de qualité, de faisabilité et d’évaluation d’une offre de dépistage communautaire, dans des locaux de AIDES, en direction des HSH visés par les actions associatives de prévention et de réduction des risques sexuels.

• l’étude ANRS DRAG’ TEST, lancée à Marseille le 25 Mars 2010, est également une recherche biomédicale. Elle est menée par l’ANRS, AIDES et le Conseil général des Bouches-du-Rhône pour le site de Marseille. L’étude bénéficie également de la collaboration de l’Unité 912 de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM). Il s’agit ici de comparer l’impact de deux types de proposition de dépistage auprès des HSH qui s’adressent aux centres ...

Page suivante (2 / 9)

Article écrit le 2010-03-25 par ANRS
Source: ANRS.fr Accéder à la source

Mots clés: Depistage VIH/Sida AIDES ANRS Conseil general Bouches-du-Rhone lignes


Publicité

En savoir plus

Savoirplus: 1 On parle des hommes ayant des relations sexuelles entre hommes, population qui comprend la communauté gay et plus
largement l’ensemble des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, régulièrement ou ponctuellement,
sans appartenance à une communauté particulière.
2 Chiffres InVS (Institut National de veille Sanitaire)
3 Enquête PRAVAGAY – Invs Novembre 2009
4 Arrêté du 28 avril 2003 fixant les conditions particulières d’évaluation et d’utilisation des réactifs de dépistage et de
confirmation des anticorps anti-VIH 1 et 2 et des anticorps anti-HTLV I et II.