Publicité
Accueil > Actualité médicale > Dermatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-12-21
Actualité médicale

Tags: Desquamation -  peau -  LEKTI -  protéine -  epiderme -  fonction protectrice - 
Desquamation de la peau : LEKTI, une protéine clé indispensable à la fonction protectrice de l’épiderme - Actualité médicale
Desquamation de la peau : LEKTI, une protéine clé indispensable à la fonction protectrice de l’épiderme

21/12/04 - L’équipe d’Alain Hovnanian (Unité Inserm 563 “ Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan ” - département de génétique fonctionnelle des maladies des épithéliums) vient de créer un modèle chez la souris qui reproduit fidèlement une maladie génétique rare de la peau : le syndrome de Netherton. Caractérisée par un érythème1 généralisé avec desquamation, des manifestations allergiques et inflammatoires sévères, cette maladie menace le pronostic vital en période néonatale. Les traitements actuels sont non spécifiques, peu efficaces ou dotés d’effets secondaires qui limitent leur utilisation. Grâce à ce nouveau modèle, les chercheurs ont élucidé le mécanisme moléculaire conduisant à la perte de fonction de barrière cutanée dans cette maladie. Cette étude ouvre non seulement la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques, mais permet également de mieux comprendre la biologie de l’épiderme, notamment le rôle essentiel du processus de desquamation dans la fonction protectrice de la peau. Ces résultats de recherche paraissent dans le numéro du mois de janvier de la revue Nature Genetics.

Publicité

21/12/04 - L’équipe d’Alain Hovnanian (Unité Inserm 563 “ Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan ” - département de génétique fonctionnelle des maladies des épithéliums) vient de créer un modèle chez la souris qui reproduit fidèlement une maladie génétique rare de la peau : le syndrome de Netherton. Caractérisée par un érythème1 généralisé avec desquamation, des manifestations allergiques et inflammatoires sévères, cette maladie menace le pronostic vital en période néonatale. Les traitements actuels sont non spécifiques, peu efficaces ou dotés d’effets secondaires qui limitent leur utilisation. Grâce à ce nouveau modèle, les chercheurs ont élucidé le mécanisme moléculaire conduisant à la perte de fonction de barrière cutanée dans cette maladie. Cette étude ouvre non seulement la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques, mais permet également de mieux comprendre la biologie de l’épiderme, notamment le rôle essentiel du processus de desquamation dans la fonction protectrice de la peau. Ces résultats de recherche paraissent dans le numéro du mois de janvier de la revue Nature Genetics.

En savoir plus...

Article écrit le 2004-12-21 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Desquamation peau LEKTI protéine epiderme fonction protectrice


Publicité

En savoir plus