Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-05-17
Actualité médicale

Tags: induction -  granulome -  tuberculeux -  consequence -  interaction -  proteine -  bacterienne -  secretee -  epithelium -  hote - 
L’induction de granulome tuberculeux est la conséquence de l’interaction entre une protéine bactérienne sécrétée et l’épithélium de l’hôte. - Actualité médicale
L’induction de granulome tuberculeux est la conséquence de l’interaction entre une protéine bactérienne sécrétée et l’épithélium de l’hôte.

Les granulomes, composés d’un agrégat organisé de cellules immunitaires, sont considérés comme le signe principal d’une tuberculose, et ont traditionnellement été décrits comme un moyen de circonscrire la croissance mycobactérienne.

Publicité

Cependant, l’analyse de Mycobacterium marinum chez le zebrafish a montré que les granulomes précoces facilitent la croissance mycobactérienne par le recrutement des macrophages non infectés au niveau des granulomes où il seront activement infectés par M. marinum. Nous avons identifié le mécanisme moléculaire utilisé par la mycobactérie pour induire la formation des granulomes : la bactérie sécrète une protéine de 6 kD, la cible antigénique à sécrétion précoce (ESAT-6), qui a pendant de nombreuses années été associées à la virulence de la maladie, et qui induit la production de la métalloprotéase 9 de la matrice extracellulaire (MMP9) par les cellules épithéliales se trouvant à proximité des macrophages infectés.

La protéine MMP9 augmente le recrutement de macrophages, ce qui contribue à la maturation des granulomes naissants et à la croissance bactérienne.

L’inhibition de la fonction de la protéine MMP9 a permis d’atténuer la formation des granulomes ainsi que le développement bactérien. Ainsi, l’inhibition de la production de MMP9 au niveau épithélial pourrait être une nouvelle voie thérapeutique prometteuse contre la tuberculose en agissant sur un mécanisme cellulaire de l’hôte.

Article écrit le 2010-05-17 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Science. 2010 Jan. 22, vol. 327, n° 5964, pp.466-469 Accéder à la source

Mots clés: induction granulome tuberculeux consequence interaction proteine bacterienne secretee epithelium hote


Publicité

En savoir plus

VOLKMAN HE, POZOS TC, ZHENG J, DAVIS JM, et al.