Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pneumologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-05-18
Actualité médicale

Tags: Modelisation -  resultats -  polytomiques -  longitudinaux -  partir -  donnees -  complexes -  recueillies -  questionnaires -  application -  recherche -  association -  detresse -  mentale -  maladies -  respiratoires -  non-malignes - 
Modélisation de résultats polytomiques longitudinaux à partir de données complexes recueillies par questionnaires – application pour la recherche d’une association entre la détresse mentale et les maladies respiratoires non-malignes. - Actualité médicale
Modélisation de résultats polytomiques longitudinaux à partir de données complexes recueillies par questionnaires – application pour la recherche d’une association entre la détresse mentale et les maladies respiratoires non-malignes.

INTRODUCTION : Les données issues de questionnaires longitudinaux complexes basés sur un concept d’échantillonnage multi-phase contiennent des dépendances transversales au sein des unités, à cause de la clustérisassions des données et des dépendances intra-patient du fait de la répétition des mesures. Des méthodes statistiques spécifiques sont nécessaires à l’analyse de données issues de questionnaires longitudinaux complexes.

Publicité

MÉTHODES : Les données issues du Statistics Canada's longitudinal National Population Health Survey (NPHS) pour les cinq premiers cycles (1994/1995 à 2002/2003) ont été utilisées pour déterminer les effets des facteurs liés à la démographie, à la situation sociale, au style de vie et à la santé sur les évolutions longitudinales des niveaux de détresse mentale parmi les participants au NPHS qui ont spontanément rapporté un diagnostic de maladies respiratoires, effectué par un médecin généraliste, en particulier pour l’asthme et la bronchite chronique. L’échantillon longitudinal NPHS contenait 17 276 personnes de tout âge. Dans cet article, nous avons considéré pour l’analyse statistique les participants âgés de 15 ans et plus (N = 14 713). La détresse mentale a été examinée comme une variable ordinale logistique (catégories : aucune/faible, modérée et élevée). Des modèles de régression logistique ordonnée basés sur une approche pondérée d’équations d’estimations généralisées ont été intégrés afin de rechercher l’association entre les maladies respiratoires et la détresse mentale, en prenant en compte d’autre covariables d’intérêt. Le modèle final a été utilisé pour prédire les probabilités de prévalence des classifications de détresse mentale, faible/aucune, modérée et élevée.

RÉSULTATS : Nous avons considéré que les effets liés à la conception de l’étude ne faisaient pas varier la signification des coefficients du modèle. Les participants souffrant de bronchites chroniques présentaient un risque significativement plus élevé (ORadj = 1.37; IC 95% : 1.12-1.66) de faire mention de détresse mentale élevée en comparaison avec ceux qui ne rapportaient pas un diagnostic de bronchite chronique. Il n’existait aucune association entre l’asthme et la détresse mentale. Cependant il existait une interaction significative entre le sexe et l’auto-perception de l’état de santé général indiquant une réponse dépendante de la dose. Parmi les femmes, le risque de détresse mentale augmentait avec la détérioration croissante de l’auto-perception de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-05-18 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Med Res Methodol. 2009, vol. 9, p.84 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

PAHWA P, KARUNANAYAKE CP.