Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pneumologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-05-18
Actualité médicale

Tags: Modelisation -  resultats -  polytomiques -  longitudinaux -  partir -  donnees -  complexes -  recueillies -  questionnaires -  application -  recherche -  association -  detresse -  mentale -  maladies -  respiratoires -  non-malignes - 
Étude pharmacocinétique pour une dose journalière de 500 mg de lévofloxacine au sein d’une population présentant des infections des voies respiratoires basses : résultats d’une étude prospective multicentre en Chine. - Actualité médicale
Étude pharmacocinétique pour une dose journalière de 500 mg de lévofloxacine au sein d’une population présentant des infections des voies respiratoires basses : résultats d’une étude prospective multicentre en Chine.

Cette étude portait sur l’analyse des propriétés pharmacocinétiques du lévofloxacine(LCFX) sur des patients Chinois atteints d’infections, et sur la validation du dosage optimal de la formulation journalière par voie orale sur la base des données pharmacocinétiques et pharmacodynamiques (PK-PD).

Publicité

Un total de 1 052 échantillons de plasma, appartenant à 164 patients Chinois adultes atteints d’infections des voies respiratoires basses (CALRTI) et de 18 volontaires, a été utilisé pour les analyses PK de population. Le LVFX a été administré sous la forme d’un comprimé de 500 mg une fois par jour. Un modèle non linéaire à effets mixtes (NONMEM) a été utilisé pour la construction d’un modèle de PK de population et un modèle à deux compartiments pour le processus d’absorption de premier ordre a été établi.

La clairance de la créatinine (CL(cr)) et la masse corporelle ont été identifiées comme des facteurs intrinsèques pouvant, respectivement, affecter de manière significative la clairance orale (CL(t)/F) et le volume de distribution apparent du compartiment central (V1/F).

Le modèle final est le suivant : CL(t)/F (l/h) = (8.97 + 0.917 x (CL(cr) (ml/min)-100.92) x 60/1000) x exp (eta(CLt/F)). V1/F (l) = (85.3 + 1.22 x (poids (kg)-60.75)) x exp (eta(V1/F)). Q/F (l/h) = 0.351. V2/F (l) = 6.81. k(a) (h(-1)) = 1.44 x exp(eta(ka)). Sur la base du modèle PK de population, la C(max) moyenne et l’aire sous la courbe (AUC) (0-24h) pour les patients CALRTI étaient estimées à, respectivement, 5.13 microg/ml et 58.98 microg.h/ml. Une analyse de sous-groupes a montré que les patients souffrant d’insuffisance rénale modérée (50 ml/min < or = CL(cr) < 80 ml/min) présentaient une UAC(0-24h) 34% supérieure à celle enregistrée pour les patients ayant une activité rénale normale (CL(cr) > or = 80 ml/min). Une simulation, postérieure à l’établissement des modèles, utilisant les estimations finales de PK des populations, a également montré que la C(max) et l’AUC(0-24h) augmentait de manière importante chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère. Ces résultats indique que l’ajustement du dosage du LVFX devra être individualisé sur la base de la ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-05-18 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: J Infect Chemother. 2009 Oct., vol. 15, n° 5, pp.293-300 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

ZHANG J, XU JF, LIU YB, XIAO ZK, et al.