Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-12-09
Actualité médicale

Tags: activite motrice -  developpement -  cerveau - 
Une activité motrice dans les premiers jours de la vie participe au développement normal du cerveau - Actualité médicale
Une activité motrice dans les premiers jours de la vie participe au développement normal du cerveau

09/12/04 - Comment se met en place la carte sensori-motrice qui, dans le cortex, constitue une représentation du corps (le fameux petit bonhomme ou homunculus) ? Quelle est le rôle de l’inné et de l’acquis dans la formation de cette carte : est-ce que la carte est programmée d’emblée ou est ce que des informations d’origine périphérique contribuent à son câblage au cours de la maturation cérébrale ? On sait depuis longtemps que les embryons – humains comme animaux – ont des mouvements coordonnés générés en périphérie. On ne savait pas cependant si ceux-ci génèrent des réponses dans les centres nerveux et donc, à ce titre, peuvent intervenir dans la formation de cette carte, en influençant les événements in vivo. Pour l’étudier plus précisément, l’équipe dirigée par Rustem Khazipov de l’INMED (Institut de neurobiologie de la Méditerranée, Unité Inserm 29 « Epilepsie et ischémie cérébrale », dirigée par Yehezkel Ben-Ari) a effectué les tout premiers enregistrements chroniques de neurone immature in vivo chez le très jeune rat. Les chercheurs montrent que la maturation du cerveau est, dans ce cas, consécutive à des contractions répétées des muscles, semblables aux mouvements du foetus humain dans le ventre de sa mère. Le détail des ces résultats est publié dans la revue Nature datée du 9 décembre 2004.

Publicité

09/12/04 - Comment se met en place la carte sensori-motrice qui, dans le cortex, constitue une représentation du corps (le fameux petit bonhomme ou homunculus) ? Quelle est le rôle de l’inné et de l’acquis dans la formation de cette carte : est-ce que la carte est programmée d’emblée ou est ce que des informations d’origine périphérique contribuent à son câblage au cours de la maturation cérébrale ? On sait depuis longtemps que les embryons – humains comme animaux – ont des mouvements coordonnés générés en périphérie. On ne savait pas cependant si ceux-ci génèrent des réponses dans les centres nerveux et donc, à ce titre, peuvent intervenir dans la formation de cette carte, en influençant les événements in vivo. Pour l’étudier plus précisément, l’équipe dirigée par Rustem Khazipov de l’INMED (Institut de neurobiologie de la Méditerranée, Unité Inserm 29 « Epilepsie et ischémie cérébrale », dirigée par Yehezkel Ben-Ari) a effectué les tout premiers enregistrements chroniques de neurone immature in vivo chez le très jeune rat. Les chercheurs montrent que la maturation du cerveau est, dans ce cas, consécutive à des contractions répétées des muscles, semblables aux mouvements du foetus humain dans le ventre de sa mère. Le détail des ces résultats est publié dans la revue Nature datée du 9 décembre 2004.

En savoir plus...

Article écrit le 2004-12-09 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: activite motrice developpement cerveau


Publicité

En savoir plus