Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-11-18
Actualité médicale

Tags: cancer du sein -  Traitements Hormonaux Substitutifs - 
Traitements Hormonaux Substitutifs : Quels traitements ? Quels risques de cancer du sein ? - Actualité médicale
Traitements Hormonaux Substitutifs : Quels traitements ? Quels risques de cancer du sein ?

18/11/04 - Depuis 1990, l’Inserm surveille la santé de près de 100 000 femmes appartenant à la cohorte E3N de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN). L’équipe de Françoise Clavel-Chapelon (Inserm, IGR) s’est intéressée à l’influence du traitement hormonal substitutif (THS) sur le risque de cancer du sein. Les résultats de cette étude font aujourd’hui l’objet d’une publication dans « International Journal of Cancer ». Ils révèlent que l’utilisation d’une combinaison contenant des oestrogènes et un progestatif de synthèse augmente le risque de cancer du sein. Ce « sur-risque » existe même lorsque la durée de prescription ne dépasse pas deux ans. Toutefois, lorsque les oestrogènes sont combinés avec de la progestérone micronisée, le risque ne semble pas être augmenté. Cette étude prospective est la plus fiable et la plus précise entreprise à ce jour en France pour évaluer le risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées sous Traitement Hormonal Substitutif. Elle confirme les données antérieures (augmentation du risque parmi les femmes utilisatrices de THS) et précise l’impact que peut avoir un traitement à court terme ainsi que l’influence des différentes combinaisons hormonales et de leur mode d’administration.

Publicité

18/11/04 - Depuis 1990, l’Inserm surveille la santé de près de 100 000 femmes appartenant à la cohorte E3N de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN). L’équipe de Françoise Clavel-Chapelon (Inserm, IGR) s’est intéressée à l’influence du traitement hormonal substitutif (THS) sur le risque de cancer du sein. Les résultats de cette étude font aujourd’hui l’objet d’une publication dans « International Journal of Cancer ». Ils révèlent que l’utilisation d’une combinaison contenant des oestrogènes et un progestatif de synthèse augmente le risque de cancer du sein. Ce « sur-risque » existe même lorsque la durée de prescription ne dépasse pas deux ans. Toutefois, lorsque les oestrogènes sont combinés avec de la progestérone micronisée, le risque ne semble pas être augmenté. Cette étude prospective est la plus fiable et la plus précise entreprise à ce jour en France pour évaluer le risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées sous Traitement Hormonal Substitutif. Elle confirme les données antérieures (augmentation du risque parmi les femmes utilisatrices de THS) et précise l’impact que peut avoir un traitement à court terme ainsi que l’influence des différentes combinaisons hormonales et de leur mode d’administration.

Article écrit le 2004-11-18 par
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

En savoir plus...