Publicité
Accueil > Pratique médicale > Evaluation
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-05-26
Pratique médicale

Tags: motscles - 
L’EFS et la HAS renforcent leur coopération pour améliorer la sécurité de la médecine transfusionnelle - Pratique médicale
L’EFS et la HAS renforcent leur coopération pour améliorer la sécurité de la médecine transfusionnelle

L’Etablissement Français du Sang (EFS) et la Haute Autorité de Santé (HAS) renforcent leur coopération par un accord-cadre signé ce jour par le Président de l’EFS, le Professeur Gérard Tobelem, et le Président de la HAS, le Professeur Laurent Degos.

Publicité

L’accord-cadre signé ce jour par l’EFS et la HAS marque le partenariat qu’engagent les deux institutions avec l’objectif d’enrichir les connaissances scientifiques dans le domaine de la médecine transfusionnelle, de contribuer à la sécurité, à la qualité et à la bonne utilisation des produits sanguins au service des patients. Cet accord-cadre prévoit la mise en œuvre de programmes annuels d’actions communes (PAC) portant notamment sur la sécurité médicale du processus de production des produits sanguins et sur le niveau de consommation de ces produits au regard de leurs indications médicales.

Les domaines de coopération pour l’années 2010 porteront en particulier sur :

- le partage d’expériences entre les deux institutions concernant notamment la bonne utilisation des produits sanguins et la gestion des risques,

- l’émergence de nouvelles pratiques organisationnelles et professionnelles pouvant avoir des conséquences en termes de sécurité des soins et d’analyse prévisionnelle des besoins en produits sanguins labiles,

- les méthodes de développement professionnel continu et la satisfaction de leurs obligations par les médecins de l’EFS, dont notamment les médecins préleveurs.

Un comité de suivi sera mis en place pour assurer la mise en œuvre de cet accord. Par ailleurs, à l’automne 2010, l’EFS et la HAS prévoient d’organiser un colloque sur la maîtrise collective des risques.

Avec l’aide des donneurs de sang, l’Etablissement Français du Sang s’engage à répondre aux besoins croissants des malades en produits sanguins. La délivrance de produits dans des conditions de sécurité et de qualité optimales constitue la mission quotidienne de l’établissement. Le respect des normes organisationnelles et des processus qualité est au cœur du service public de la transfusion.
« Ce partenariat, signé aujourd’hui, avec un acteur de référence de tout premier plan nous permettra de continuer à progresser dans les domaines de la qualité et la sécurité des produits sanguins. Nous ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2010-05-26 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

À propos de l’EFS – Etablissement Français du Sang Etablissement public reposant sur la générosité et le bénévolat des Français, l’Etablissement Français du Sang a été créé en 2000. Placé sous la tutelle du ministre chargé de la Santé, il a pour mission première d’assurer l’autosuffisance en produits sanguins sur tout le territoire. Au-delà de ce cœur de métier, l’EFS poursuit des activités thérapeutiques et des activités de recherche ayant pour objectif le progrès scientifique et médical au service des patients. L’EFS compte 9700 collaborateurs.

À propos de la HAS – Haute Autorité de Santé Autorité publique indépendante à caractère scientifique, la HAS a été créée par la loi du 13 août 2004, pour renforcer la qualité de notre système de santé et assurer à tous un accès durable et équitable aux meilleurs soins. • Elle appuie les professionnels de santé dans l’amélioration continue de leurs pratiques cliniques pour prodiguer des soins plus efficaces, plus sûrs et plus efficients. • Elle contribue, par ses avis à accompagner la décision publique pour optimiser la prise en charge financière collective des biens et des services médicaux remboursables et préserver de façon durable le financement solidaire et équitable de notre système de santé. • Elle informe et implique les patients et les usagers du système de santé dans l’amélioration de la qualité en santé.