Publicité
Accueil > Revue de presse > W. L. Gore & Associates
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2010-07-02
Revue de presse

Tags: W. L. Gore & Associates - 
Gore reçoit la marque CE pour son endoprothèse GORE® VIABAHN® de longueur inégalée  - Revue de presse
Gore reçoit la marque CE pour son endoprothèse GORE® VIABAHN® de longueur inégalée

Greffe d’endoprothèse la plus longue jamais introduite en Europe pour une dérivation endoluminale de l’Artère fémorale supérieure (AFS).

Publicité

FLAGSTAFF, Arizona--W. L. Gore & Associates (Gore) a annoncé aujourd’hui avoir reçu l’approbation de marque européenne CE pour l’endoprothèse GORE®VIABAHN® de 25 cm à surface bioactive PROPATEN . Cette nouvelle endoprothèse GORE®VIABAHN® de 25 cm à surface bioactive PROPATEN est la greffe d’endoprothèse la plus longue disponible, conçue pour couvrir une plus grande partie de la lésion dans l’artère fémorale superficielle (AFS), ce qui présente le potentiel de réduire le besoin de plusieurs dispositifs.

Ce dispositif Gore récemment reconçu se caractérise par une technologie de découpage de précision au laser utilisée pour ôter la matière superflue, ce qui entraîne un bord proximal à contour qui a le potentiel d’améliorer la dynamique d’écoulement à l’extrémité proximale. Le retrait de matière superflue au niveau du bord proximal améliore l’apposition du dispositif sur la paroi du vaisseau lorsqu’une taille excessive empêche l’expansion du dispositif jusqu’à sa taille nominale. Ce dispositif incorpore aussi la surface bioactive PROPATEN qui utilise une immobilisation de point d’extrémité de dérivé d’héparine à la surface luminale de l’endoprothèse. Cette technologie de surface propre à GORE® préserve les sites bioactifs d’héparine de sorte qu’ils restent libres d’interagir avec le sang au niveau de la surface du dispositif sans être consommés. L’endoprothèse d’origine GORE® HEMOBAHN® a été introduite en Europe en 1996 ; l’endoprothèse GORE VIABAHN à surface bioactive PROPATEN a été approuvée pour la première fois pour son utilisation au sein de l’Union européenne en décembre 2008.

« En 1996, le dispositif [GORE] HEMOBAHN-VIABAHN était la seule greffe d’endoprothèse de l’AFS qui présentait de bons taux de perméabilité et il existait déjà dans une longueur de 15 cm, » explique Jacques Bleyn, médecin, chirurgien vasculaire, Centre des vaisseaux sanguins d’Anvers, Belgique. « Étant donné que de longues occlusions de l’AFS peuvent être traitées au niveau endovasculaire grâce ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2010-07-02 par W. L. Gore & Associates
Source: Business wire

Mots clés: W. L. Gore & Associates


Publicité

En savoir plus

AU SUJET DE W. L. GORE & ASSOCIATES

La Division Gore Medical Products propose des solutions thérapeutiques créatives répondant à des problèmes médicaux complexes depuis plus de trente ans. Au cours de cette période, plus de 25 millions de dispositifs innovateurs Gore Medical ont été implantés, permettant ainsi de sauver de nombreuses vies et d’en améliorer la qualité dans le monde entier. La vaste famille de produits Gore Medical comprend des greffes vasculaires, des dispositifs endovasculaires et interventionnels, des filets chirurgicaux pour réparation de hernie, la reconstruction de tissus mous, le renforcement de rangées d’agrafes et des sutures à utiliser dans les interventions chirurgicales vasculaires, cardiaques et générales. Gore a récemment été nommée l’une des meilleures entreprises pour lesquelles travailler par la revue Fortune, cela pour la 13e année consécutive. Pour toute information supplémentaire, visitez le site Internet http://www.goremedical.com.

Les produits mentionnés ne sont peut-être pas disponibles sur tous les marchés. GORE®, HEMOBAHN®, VIABAHN®, PROPATEN et les conceptions sont des marques commerciales de W. L. Gore & Associates. AP4437-EN1. JUILLET 2010

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.