Publicité
Accueil > Actualité médicale > Radiologie et Imagerie médicale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-07-08
Actualité médicale

Tags: doses -  rayons -  adaptees - 
Des doses de rayons mieux adaptées. - Actualité médicale
Des doses de rayons mieux adaptées.

Les rayons tuent le cancer mais une trop forte exposition peut endommager les tissus sains. Les doses de rayonnement peuvent maintenant être calculées plus précisément grâce à une nouvelle équation mathématique, ce qui aidera les cliniciens à améliorer les radiothérapies. Plus de la moitié des patients cancéreux sont traités par des rayons X très énergétiques qui réduisent les tumeurs et stoppent la croissance des cellules cancéreuses.

Publicité

Les radiothérapies actuelles sont un outil précis et puissants pour atteindre de petites surfaces tout en minimisant les dommages collatéraux sur les cellules environnantes. Comme pour tout traitement médical, il est important de mesurer la dose de rayonnement dont chaque patient a besoin et le nombre d'expositions qu'il devra subir. Comme les faisceaux de rayons sont très focalisés, les patients reçoivent des doses plus fortes de rayonnement qu'avec les longues séries à faibles doses d'auparavant. Les médecins utilisent depuis des décennies la même équation de régression linéaire pour calculer les doses de rayonnement à donner mais la technologie a depuis dépassé cette formule standard.

En général, les scientifiques estiment que la cible des rayonnement est l'ADN des cellules humaines et qu'ils y produisent deux types de lésions, létales et sub-létales. Les lésions létales entraînent la mort immédiate des cellules tandis que les sub-létales causent des dommages aux cellules qu'elles peuvent réparer si elles ne sont pas exposées à de nouveaux rayonnement. Jian Wang et ses collègues ont découvert que l'ancienne équation ne rend pas compte du fait qu'aux doses de fort rayonnement il y a moins de lésions sub-létales de l'ADN et plus de létales. L'erreur de calcul qui en résulte augmente avec la force des rayons, ce qui entraîne une surestimation de la quantité efficace d'une dose donnée de rayonnement et peut conduire à des traitements inadéquats pour les patients. Les chercheurs ont donc produit une nouvelle équation qui reste valide aux faibles comme aux fortes doses de rayonnement et donne précisément la quantité de dommage sub-létal subit par les cellules. Les expériences faites à partir d'études précédentes qui mesuraient les effets de différentes doses de rayonnement sur des cellules in vitro ou in vivo confirment que la nouvelle équation prédit finement les effets létaux des ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-07-08 par Science Translational Medicine
Source: Science Translational Medicine Accéder à la source

Mots clés: doses rayons adaptees


Publicité

En savoir plus

Article : « A Generalized Linear-Quadratic Model for Radiosurgery, Stereotactic Body Radiation Therapy and High-Dose-Rate Brachytherapy » par J.Z. Wang, Z. Huang, S.S. Lo, W.T.C. Yuh, N.A. Mayr de la Ohio State University à Columbus, OH.