Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-08-12
Fil actus Santé

Tags: cancer -  test -  tumeur - 
Détecter des cancers grâce à un simple test de l'haleine - Fil actus Santé
Détecter des cancers grâce à un simple test de l'haleine

Le Figaro révèle qu'"une équipe internationale a mis au point un test rapide, rappelant un alcootest, qui permettrait de détecter très tôt la présence d'une tumeur. »

Publicité

Selon une étude publiée cette semaine dans le British Journal of Cancer, des scientifiques sont parvenus à différencier des patients cancéreux de patients sains en analysant leur haleine, grâce à un procédé rapide, non-douloureux et potentiellement peu coûteux.

L'analyse de l'haleine pour détecter un cancer repose sur un constat : quand une tumeur grossit, la surface des cellules cancéreuses dégage des composés organiques volatiles spécifiques, que l'on peut retrouver dans le souffle. Des chercheurs travaillant à un «nez électronique» ont découvert des détecteurs, comprenant notamment des nanoparticules d'or, capables d'identifier ces éléments chimiques.

Ils sont capables de détecter la présence d'un cancer, mais aussi déterminer s'il s'agit d'un cancer colorectal, du sein, de la prostate ou du poumon.

Le Pr Abraham Kuten, l'un des auteurs de l'étude explique que «Si ces résultats sont confirmés par des études cliniques de plus grande envergure, cette nouvelle technologie pourrait devenir un outil simple pour diagnostiquer tôt un cancer, à l'instar de l'imagerie médicale».

Celui-ci ajoute : «Pour y parvenir, il nous reste encore plusieurs années de travail, sans compter que le test devra ensuite obtenir l'autorisation des autorités sanitaires avant d'être mis sur le marché».
Le Dr Lesley Walker, de la fondation Cancer Research UK, à qui appartient le BJC, rappelle toutefois «qu'il s'agit d'une petite étude, encore à un stade peu avancé et qu'il faudra beaucoup de recherches avant la commercialisation de ce produit».

Article écrit le 2010-08-12 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Figaro du 12/8/10Accéder à la source


Publicité

En savoir plus