Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-08-31
Fil actus Santé

Tags: traumatisme crâniens -  traumatisme -  cerebrale -  imagerie - 
« Les traumatismes crâniens graves mieux pris en charge » - Fil actus Santé
« Les traumatismes crâniens graves mieux pris en charge »

« Avec plus de 100000 traumatismes crâniens hospitalisés chaque année, le premier souci des médecins est de faire la part entre les traumatismes crâniens mineurs (80% des cas) et les traumatismes crâniens graves (moins de 10 000 par an) qui seront sources de séquelles invalidantes, physiques et/ou psychiques ».

Publicité

« Des progrès ont été effectués dans l'évaluation initiale de ces patients pour dépister rapidement ceux qui ont une souffrance cérébrale aiguë, marquée par une diminution de la circulation cérébrale ».

« Outre les progrès de l'imagerie, la France est un des pays à promouvoir l'utilisation du doppler transcrânien : cet examen non invasif et qui ne prend que quelques minutes permet d'obtenir une appréciation très rapide de l'état de souffrance cérébrale par l'application d'une sonde Doppler couplée ou non à un échographe, pour mesurer le débit dans les artères cérébrales ».

« C'est donc une aide précieuse pour repérer les malades dont l'état risque très vite de s'aggraver, afin de mettre en œuvre rapidement un traitement et de les orienter dans les services de pointe ». "

« Autre progrès : dans les services de réanimation, certains réanimateurs reçoivent depuis peu une formation très spécialisée en neuroréanimation ». « Cette avancée n'a pas l'air très spectaculaire en soi, mais des études ont montré que les patients cérébrolésés pris en charge par des neuroréanimateurs avaient un meilleur pronostic que les autres ».

Article écrit le 2010-08-31 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Figaro - 30 /8/10Accéder à la source


Publicité

En savoir plus