Publicité
Accueil > Actualité médicale > Psychiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2010-09-10
Actualité médicale

Tags: tabagisme -  symptomes -  depression -  adolescents - 
Le tabagisme accroît les symptômes de dépression chez les adolescents - Actualité médicale
Le tabagisme accroît les symptômes de dépression chez les adolescents

Une étude de l'Université de Toronto et de l'Université de Montréal fait l'objet d'un article dans la revue spécialisée Addictive Behaviors.

Publicité

Montréal – Même si les adolescents s'allument parfois une cigarette en guise de traitement pour les coups de cafard, des scientifiques de l'Université de Toronto et de l'Université de Montréal ont déterminé que le tabagisme peut en fait accroître les symptômes de dépression chez certains adolescents. Publiées dans la revue spécialisée Addictive Behaviors, les conclusions des chercheurs font partie d'une étude à long terme sur la dépendance à la nicotine chez les adolescents (« étude NICO ») réalisée au CRCHUM.

« Cette étude observationnelle est l'une des rares à porter sur les bénéfices émotionnels que les adolescents prêtent à la cigarette, affirme l'auteur principal, Michael Chaiton, associé de recherche à l'Unité de recherche sur le tabac de l'Ontario à l'Université de Toronto. Bien que le tabac semble avoir l'effet d'un médicament ou influer positivement sur l'humeur, nous avons constaté qu'à long terme les adolescents qui fument rapportent davantage de symptômes de dépression. »

Dans le cadre de l'étude, quelque 662 adolescents ont, pendant leurs quatre premières années à l'école secondaire, rempli jusqu'à 20 questionnaires sur leur utilisation de la cigarette pour modifier leur humeur. Les écoles concernées ont été choisies de façon à ce qu'on retrouve parmi les participants des francophones comme des anglophones, ainsi que des élèves issus de milieux urbain et rural, appartenant à toutes les couches socioéconomiques.

Les participants ont été répartis en trois groupes : ceux qui n'avaient jamais fumé, ceux qui n'utilisaient pas le tabac en guise de traitement ni ne fumaient pour améliorer leur humeur ou leur état physique et ceux qui utilisaient le tabac en guise de traitement. À l'aide d'une échelle, les scientifiques ont mesuré les symptômes de dépression en demandant aux participants à quelle fréquence ils se sentaient trop fatigués pour faire des choses; se sentaient malheureux, tristes ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-09-10 par University of Montreal
Source: University of Montreal Accéder à la source

Mots clés: tabagisme symptomes depression adolescents


Publicité

En savoir plus


À propos de l'étude :

L'article, Use of cigarettes to improve affect and depressive symptoms in a longitudinal study of adolescents (L'utilisation des cigarettes pour améliorer l'affect et les symptômes de dépression – une étude longitudinale d'un groupe d'adolescents), publié dans la revue Addictive Behaviors, est signé par Michael Chaiton, Joanna Cohen et Juergen Rehm de l'Université de Toronto, ainsi que Jennifer O'Loughlin de l'Université de Montréal.
Partenaires de recherche :

Cette étude a été financée par la Société canadienne du cancer.