Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-09-20
Actualité médicale

Tags: region -  cerveau -  introspection - 
Une région du cerveau liée à l’introspection  - Actualité médicale
Une région du cerveau liée à l’introspection

Une structure du cortex préfrontal aide à réfléchir sur ses propres pensées.

Publicité

Une région particulière du cerveau s'avère plus développée chez les personnes montrant une facilité à réfléchir sur eux-mêmes et leurs propres décisions selon une nouvelle étude publiée dans la revue Science. Cet acte d'introspection, ou le fait de « penser sur nos propres pensées », est un élément clé de la conscience humaine bien que les scientifiques aient relevé une grande diversité de la capacité à le faire.

Cette nouvelle étude paraîtra dans le numéro du 17 septembre de la revue Science, publiée par l'association scientifique à but non lucratif AAAS.

Suite à leur travail, l'équipe de chercheurs dirigée par le Pr. Geraint Rees de l'University College London (UCL) suggère que le volume de matière grise située juste derrière nos yeux, le cortex préfrontal antérieur, est un bon indice de la capacité d'introspection d'une personne. De plus, les chercheurs proposent que la structure de la matière blanche reliée à cette aire soit aussi en rapport avec le processus de l'introspection.

Il reste toutefois à élucider le lien fonctionnel entre l'introspection et ces deux éléments du cerveau. Le résultat de l'étude ne signifie pas que les individus ayant un volume plus important de matière grise dans cette région du cerveau ont, ou auront, plus de pensées introspectives que les autres. Il établit en revanche une corrélation entre structure des matières grise et blanche du cortex préfrontal et niveau d'introspection.

Cette découverte pourrait aider à l'avenir les scientifiques à mieux comprendre comment certaines lésions du cerveau affectent la capacité de l'individu à réfléchir sur ses pensées et ses actions. Une telle compréhension pourrait alors aboutir à la mise au point de traitements adaptés pour ces patients, tels que les victimes d'accident vasculaire cérébral (AVC) ou de traumatismes cérébraux, alors qu'ils ne comprendraient même pas l'état dans lequel ils se trouvent.

« Prenez par exemple ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2010-09-20 par Science
Source: Science Accéder à la source

Mots clés: region cerveau introspection


Publicité

En savoir plus

L'Association Américaine pour l'Avancement des Sciences (AAAS) est la plus grande association généraliste pour les sciences au monde et édite les revues Science (www.sciencemag.org), Science Translational Medicine (www.sciencetranslationalmedicine.org) et Science Signaling (www.sciencesignaling.org). L'AAAS, fondée en 1848 par Thomas Edison, comprend 262 sociétés et académies des sciences affiliées représentant 10 millions de personnes. Science est la revue générale de science à comité de lecture la plus vendue au monde, avec un lectorat estimé d'un million de personnes. L'AAAS (www.aaas.org ) à but non lucratif est ouverte à tous et remplit sa mission de « faire avancer la science et servir la société » au travers notamment d'initiatives dans les politiques scientifiques, les programmes internationaux, et l'éducation scientifique.