Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Ordre national des médecins
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-06-23
Vie professionnelle

Tags: Regles -  prescription -  injection -  toxine botulique -  actes -  esthetique - 
Règles de prescription et d’injection de la toxine botulique pour des actes à visée esthétique - Vie professionnelle
Règles de prescription et d’injection de la toxine botulique pour des actes à visée esthétique

Le Conseil National de l’Ordre des médecins est régulièrement interrogé à propos des injections de « Botox » dans le cadre du traitement des rides.

Publicité

Sa section Santé publique souhaite rappeler les conditions de prescription et d’injection strictement définies par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS). Seuls deux produits ont reçu une autorisation de mise sur le marché pour cette indication : le Vistabel® et l’Azzalure® (le Botox® étant réservé au domaine de la neurologie) :

La prescription de Vistabel® et d’Azzalure® ne peut être faite que par un médecin de l’une des cinq spécialités suivantes :

•Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
•Dermatologie
•Chirurgie de la face et du cou
•Chirurgie maxillo faciale
•Ophtalmologie

Seuls ces spécialistes sont autorisés à injecter ces produits pour le traitement des rides inter-sourcillières.


Le Conseil national souligne que l’on peut s’assurer qu’un médecin est bien titulaire de l’une de ces cinq spécialités en consultant d’abord son annuaire en ligne ou en interrogeant le Conseil départemental du lieu d’exercice.

Article écrit le 2010-06-23 par Conseil National de l'Ordre des Medecins
Source: Conseil National de l'Ordre des MedecinsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus