Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies génétiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2010-09-29
Actualité médicale

Tags: recherche -  gene -  forme -  migraine - 
Des chercheurs découvrent un gène associé à une forme courante de migraine - Actualité médicale
Des chercheurs découvrent un gène associé à une forme courante de migraine

L'étude menée par des chercheurs de l'Université de Montréal est la première à identifier ce lien génétique.

Publicité

Montréal, le 26 septembre 2010 – Une étude internationale conduite par des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université d'Oxford a abouti à l'identification d'un gène associé à une forme courante de migraine. Cette recherche a en effet permis de découvrir qu'une mutation dans le gène KCNK18 inhibe la fonction d'une protéine nommée TRESK qui joue normalement un rôle essentiel dans la communication entre les cellules nerveuses. Publiés aujourd'hui dans Nature Medicine, les résultats de cette étude pourraient être riches de conséquences pour les personnes souffrant de céphalées récurrentes, parmi lesquelles on dénombre plus de six millions de Canadiens.

Jusqu'à présent, seuls les gènes de la migraine accompagnée d'une faiblesse motrice unilatérale avaient été identifiés. « Nous nous sommes intéressés aux formes les plus fréquentes de migraine, c'est-à-dire aux migraines non accompagnées de faiblesse musculaire, et avons étudié les gènes chargés du contrôle de l'excitabilité cérébrale », explique Ron Lafrenière, auteur principal de cette étude et directeur adjoint du Centre d'excellence en neuromique de l'Université de Montréal.

Les chercheurs ont comparé l'ADN de sujets migraineux à celle de sujets non migraineux. « Nous avons découvert une mutation dans le gène KCNK18 qui bloque la fonction TRESK parmi les membres d'une famille de sujets souffrant de migraines avec aura, poursuit Ron Lafrenière. Et avons constaté que tous les membres de cette famille sujets à ce type de migraine étaient porteurs de cette mutation. »

Les migraines avec aura sont précédées ou accompagnées de signes et symptômes sensoriels annonciateurs de la crise migraineuse (ou auras), tels que des points lumineux ou des taches noires devant les yeux ou encore des picotements dans un bras ou une jambe. La céphalée qui s'en suit peut être associée à une sensibilité à la lumière, au bruit et aux odeurs, ainsi qu'à des nausées ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2010-09-29 par Nature Medicine - University of Montreal
Source: Nature Medicine - University of Montreal Accéder à la source

Mots clés: recherche gene forme migraine


Publicité

En savoir plus

À propos des migraines
Les migraines sont des céphalées (maux de tête) chroniques invalidantes pouvant occasionner des douleurs pendant des heures, voire des jours. Elles peuvent débuter à l'adolescence et être déclenchées par différents facteurs, comme le stress, les odeurs, certains aliments, l'alcool, etc.

Partenaires de recherche :
Cette étude a bénéficié de subventions de Génome Canada, de Génome Québec, d'Emerillon Therapeutics, du Wellcome Trust, de Pfizer, du Medical Research Council du Royaume-Uni et du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.