Publicité
Accueil > Pratique médicale > Recommandations de bonnes pratiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-09-29
Pratique médicale

Tags: INCa -  HAS -  collaboration -  medecin traitant - 
L’INCa et la HAS renforcent leur collaboration autour du médecin traitant - Pratique médicale
L’INCa et la HAS renforcent leur collaboration autour du médecin traitant

L’Institut National du Cancer et la Haute Autorité de Santé réaffirment la place centrale que doit prendre le médecin traitant dans la prise en charge des patients atteints de cancer. Ils poursuivent leurs publications à destination des médecins et des patients sur la prise en charge des cancers les plus fréquents. Ensemble, ils ont publié 12 guides médecins à ce jour et 9 guides patients. Après avoir élaboré des outils pour les phases les plus actives de la prise en charge, les 2 partenaires préparent de nouveaux outils pour la période de suivi qui concernent des patients de plus en plus nombreux.

Publicité

Depuis 2007, l’Institut National du Cancer et la Haute Autorité de Santé travaillent ensemble à l’amélioration des différentes étapes de la prise en charge de la maladie cancéreuse : prévention et dépistage, évaluation des médicaments, des traitements et des dispositifs médicaux, recommandations et guides pour la prise en charge des principales localisations de cancer.

Des guides à disposition des médecins pour les cancers les plus fréquents

Pour les deux institutions, l’amélioration de la qualité de la prise en charge des patients atteints de cancer passe par un acteur essentiel : le médecin traitant. Afin de leur permettre de jouer pleinement leur rôle, les deux institutions coproduisent des guides décrivant la prise en charge optimale du patient en particulier dans la partie ambulatoire de son parcours par type de cancer : ce sont les guides médecins. Ils sont complétés par des guides patients remis par le médecin traitant lors de l’admission en affection de longue durée.
Après la parution en 2010 d’une série de guides médecins sur les cancers féminins, sur les cancers de la thyroïde et de la vessie et de guides patients sur le cancer colorectal et le mélanome 8 nouveaux guides sont aujourd’hui mis à disposition : un guide médecin pour le cancer du rein ainsi que 7 guides patients pour les cancers du sein, de l’ovaire, du col utérin, du poumon, de la prostate, de la thyroïde et des VADS.

A ce jour, 12 guides médecins sont d’ores et déjà disponibles en ligne, sur les 25 localisations de cancers les plus fréquentes à élaborer.
La collection sera complétée l’an prochain avec notamment les guides sur les cancers du pancréas, du foie, de l’endomètre ou encore du système nerveux central.

Prévoir d’ores et déjà l’après cancer

Plus de 50% des cancers sont aujourd’hui curables, cette évolution des perspectives ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-09-29 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus