Publicité
Accueil > Actualité médicale > Psychiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2010-10-04
Actualité médicale

Tags: prise de medicaments -  insomnie -  anxiete -  augmente -  risque -  mortalite - 
La prise de médicaments contre l’insomnie et l’anxiété augmente le risque de mortalité de 36 % - Actualité médicale
La prise de médicaments contre l’insomnie et l’anxiété augmente le risque de mortalité de 36 %

Québec – La prise de médicaments pour traiter l'insomnie et l'anxiété augmenterait de 36 % le risque de mortalité, selon une étude menée par Geneviève Belleville, professeure à l’École de psychologie de l’Université Laval. Les détails de cette étude sont publiés dans la plus récente édition de la Revue canadienne de psychiatrie.

Publicité

La professeure Belleville est arrivée à ce résultat après avoir analysé des données recueillies pendant 12 ans auprès de plus de 14 000 Canadiens dans le cadre de l'Enquête nationale sur la santé de la population, réalisée par Statistique Canada. Ces données incluent des renseignements sur les caractéristiques sociodémographiques, les habitudes de vie et la santé de Canadiens âgés de 18 à 102 ans interrogés tous les deux ans sur une période allant de 1994 à 2007.

Durant cette période, les répondants ayant déclaré avoir fait usage au moins une fois au cours du dernier mois de médicaments pour traiter l'insomnie ou l'anxiété ont affiché un taux de mortalité de 15,7 %. Chez les répondants ayant déclaré ne pas avoir utilisé de tels médicaments, ce taux se situait à 10,5 %. En tenant compte de facteurs personnels pouvant avoir une incidence sur la mortalité, notamment la consommation d'alcool et de tabac, la santé physique, le niveau d’activité physique ainsi que la présence ou non de symptômes dépressifs chez les participants, la chercheuse a établi que la consommation de somnifères ou d’anxiolytiques entraînait une augmentation de 36 % du risque de mortalité.

Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer le lien entre l’usage de ces médicaments et le risque accru de mortalité. Les somnifères et les anxiolytiques influenceraient le temps de réaction, la vigilance et la coordination, favorisant ainsi les accidents ou les chutes. Ils auraient aussi un effet inhibiteur sur le système respiratoire, ce qui pourrait aggraver certains problèmes pulmonaires durant le sommeil. Enfin, ces médicaments sont des inhibiteurs du système nerveux central qui pourraient altérer le jugement et ainsi accroître les risques de suicide.

« Les médicaments pour traiter l’insomnie et l’anxiété ne sont pas des bonbons et il ne faut pas croire qu'il est anodin ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-10-04 par Revue canadienne de psychiatrie - Universite de Laval
Source: Revue canadienne de psychiatrie - Universite de Laval Accéder à la source

Mots clés: prise de medicaments insomnie anxiete augmente risque mortalite


Publicité

En savoir plus