Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-10-04
Actualité médicale

Tags: Le plus petit fabricant d'anticancéreux - 
Le plus petit fabricant d'anticancéreux - Actualité médicale
Le plus petit fabricant d'anticancéreux

Le Taxol, médicament anticancéreux était initialement extrait de l'écorce d'un arbre peu commun, l'if du Pacifique.

Publicité

Une étude annonce que désormais un précurseur clé du médicament, le taxadiène, peut être produit en abondance par la bactérie E. coli. Cet exploit d'ingénierie génétique pourrait aboutir à une fabrication bon marché du Taxol. Au début des années 1990, on pouvait tirer 130 kilos de ce médicament à partir de 1000 tonnes d'écorce, ce qui exigeait d'abattre plus d'un demi-million d'ifs du Pacifique adulte. De nos jours, le Taxol est produit par des méthodes moins destructives, principalement par la conversion chimique d'une molécule apparentée extraite de l'if européen plus abondant ou à partir de cultures de cellules végétales. Ces deux derniers procédés demeurent cependant longs et ardus, rendant le Taxol encore cher. Comprendre et manipuler la biosynthèse de Taxol reste donc un défi pour les biochimistes et les ingénieurs en biotechnologie.

Parayil Kumaran-Ajikumar et ses collègues ont maintenant réussi à introduire les deux premières étapes de cette voie de biosynthèse chez E. coli et à produire ainsi la substance chimique voulue, le taxadiène. Leur approche a tiré parti de la capacité à fermenter de E. coli en utilisant plusieurs enzymes bactériennes et végétales.

Un article Perspective associé envisage les nombreux facteurs intervenant dans l'ingénierie du Taxol et la possibilité de mettre au point des fermentations pour d'autres substances issues des plantes.

Article écrit le 2010-10-04 par Copyright Journal Sciences
Source: Copyright Journal Sciences Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Article n°9 : « Isoprenoid Pathway Optimization for Taxol Precursor Overproduction in Escherichia coli » par P.K. Ajikumar, W.-H. Xiao, K.E.J. Tyo, F. Simeon, E. Leonard, O. Mucha et G. Stephanopoulos du Massachusetts Institute of Technology à Cambridge, MA ; P.K. Ajikumar, T.H. Phon et G. Stephanopoulos du Singapore-MIT Alliance à Singapour, Singapour ; Y. Wang, B. Pfeifer de la Tufts University à Medford, MA.