Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-03-19
Actualité médicale

Tags: Premiere -  demonstration -  methode -  non-invasive -  diagnostic -  prenatal -  anomalies -  genetiques - 
 Première démonstration d’une nouvelle méthode non-invasive de diagnostic prénatal d’anomalies génétiques - Actualité médicale
Première démonstration d’une nouvelle méthode non-invasive de diagnostic prénatal d’anomalies génétiques

19/03/03 - L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot (Unité Inserm 370 « Carcinogénèse hépatique et virologie moléculaire », Faculté et Hôpital Necker-Enfants Malades) a mis au point et démontré l’efficacité de la première technique non-invasive pour le diagnostic prénatal d’une maladie génétique : l’amyotrophie spinale. Cette méthode de dépistage s’appuie sur une simple prise de sang de la future maman pour analyser les cellules du foetus*. La première application de cette méthode, publiée dans The Lancet, réalisée sur 12 femmes enceintes présentant, pour leur enfant, des risques d’amyotrophie spinale, montre que la technique est sûre et reproductible. Après une phase de validation à plus large échelle, elle pourrait donc constituer une alternative de diagnostic prénatal fiable, précoce, rapide et non-invasif.

Publicité

19/03/03 - L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot (Unité Inserm 370 « Carcinogénèse hépatique et virologie moléculaire », Faculté et Hôpital Necker-Enfants Malades) a mis au point et démontré l’efficacité de la première technique non-invasive pour le diagnostic prénatal d’une maladie génétique : l’amyotrophie spinale. Cette méthode de dépistage s’appuie sur une simple prise de sang de la future maman pour analyser les cellules du foetus*. La première application de cette méthode, publiée dans The Lancet, réalisée sur 12 femmes enceintes présentant, pour leur enfant, des risques d’amyotrophie spinale, montre que la technique est sûre et reproductible. Après une phase de validation à plus large échelle, elle pourrait donc constituer une alternative de diagnostic prénatal fiable, précoce, rapide et non-invasif.

En savoir plus...

Article écrit le 2003-03-19 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Premiere demonstration methode non-invasive diagnostic prenatal anomalies genetiques


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...