Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-10-05
Fil actus Santé

Tags: nobel -  bebe -  eprouvette - 
« Nobel : le père du bébé-éprouvette primé »  - Fil actus Santé
« Nobel : le père du bébé-éprouvette primé »

« Le Britannique Robert Edwards reçoit le prix Nobel de médecine pour l’«invention» de la fécondation in vitro », avec la naissance en 1978 de Louise Brown.

Publicité

Le Figaro indique qu’« hier, tous les experts étaient unanimes pour saluer la remise du prix Nobel de médecine 2010 à ce chercheur aujourd’hui âgé de 85 ans, dont les travaux ont permis la naissance de plus de 4 millions d’enfants ».

« Paradoxalement, de cette épopée est né tout un pan de la recherche moderne, débordant le champ déjà immense de la procréation, pour se prolonger vers les cellules souches embryonnaire, les cellules souches somatiques, la thérapie cellulaire, avec en ligne de mire la lutte contre Alzheimer, Parkinson… ».

Le Pr René Frydman, « père » d’Amandine, premier bébé-éprouvette français, née en 1982, affirme que « c’est une récompense méritée, pour un homme qui n’a pas eu peur de la transgression, qui a été un vrai chercheur, un vrai découvreur ».

Le Pr Pierre Jouannet constate pour sa part que « si Edwards a pu mettre au point la fécondation in vitro, c’est parce qu’il a travaillé sur l’embryon. Ces travaux seraient aujourd’hui impossibles en France, où ce type de recherche est interdit ».

Cette « récompense pourrait faire évoluer les mentalités », le Pr Frydman remarque que « la procréation médicale assistée n’est pas reconnue comme une spécialité au sein de l’Inserm ».

« Pour lui, attribuer le Nobel à l’initiateur de la FIV pourra très certainement susciter des vocations chez les jeunes médecins ».

Il souligne que « la recherche sur l’embryon n’est pas autorisée en France. Il est donc difficile de motiver les jeunes et de les attirer vers notre métier. […] L’innovation n’est pas au goût du jour mais peut-être que l’attribution de ce prix Nobel contribuera à débloquer les choses ».

Article écrit le 2010-10-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Figaro, Libération, Le Parisien, La Croix, L’Humanité, Les Echos du 5/10/01Accéder à la source


Publicité

En savoir plus