Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-10-13
Fil actus Santé

Tags: Stalking -  harcelement - 
« Le stalking, un harcèlement trop mal connu » - Fil actus Santé
« Le stalking, un harcèlement trop mal connu »

« Lors des Entretiens de Bichat, qui viennent de se dérouler à Paris, une psychiatre de l'Hôtel-Dieu, Solène Pasquier de Franclieu, a alerté les médecins sur un phénomène, venu des États-Unis, totalement sous-estimé en France : le stalking (de l'anglais stalk : traquer) ».

Publicité

« Selon elle, une femme a 12% à 16% de risques de subir ce harcèlement obsessionnel au cours de sa vie (pour les hommes, ce risque est de 4% à 7%) ».

« Ce sont des estimations faites en Autriche et en Allemagne, mais la situation est identique en France, estime la spécialiste. Seulement, nous n'avons pas de statistiques officielles puisque aucune loi ne punit le stalking ».

« Dans 75% des cas, les victimes sont des femmes, et dans 80% des cas, les talkers (harceleurs) sont des hommes ». « Ils s'en prennent très souvent à une ex-amoureuse ou à une collègue de travail, une voisine, mais aussi à des célébrités repérées à la télévision ».

« Dans de rares cas, le stalker choisit sa victime au hasard ». « La spécialiste distingue deux types de stalkers : ceux qui souffrent d'un trouble psychotique avéré, de type érotomaniaque (d'érotomanie : illusion délirante d'être aimé d'une personne). Et ceux qui ont un trouble de la personnalité. Côté traitement, dans le premier cas, il faut des médicaments ; dans le second, une psychothérapie ».

Article écrit le 2010-10-13 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Parisien – 11/10/10Accéder à la source


Publicité

En savoir plus