Publicité
Accueil > Revue de presse > Gilead Sciences
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-01-31
Revue de presse

Tags: Gilead wire - 
Gilead Sciences annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2010 - Revue de presse
Gilead Sciences annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2010

- Chiffre d’affaires total pour l’exercice de 7,95 milliards de dollars, en progression de 13 % par rapport à 2009 - - Ventes de produits pour l’exercice de 7,39 milliards de dollars, en progression de 14 % par rapport à 2009 - - BPA non PCGR au quatrième trimestre de 0,95 dollar par action, en hausse de 2 % par rapport au quatrième trimestre 2009 - - BPA non PCGR pour l’exercice de 3,69 dollars par action, en hausse de 21 % par rapport à 2009 -

Publicité

Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq:GILD) a annoncé aujourd’hui ses résultats d’exploitation pour le quatrième trimestre et l’exercice 2010. Le chiffre d’affaires total pour le quatrième trimestre 2010 s’est élevé à 2,00 milliards de dollars, comparé au chiffre d’affaires total de 2,03 milliards de dollars enregistré au quatrième trimestre 2009. Le résultat net au quatrième trimestre 2010 a atteint 629,4 millions de dollars, soit 0,76 dollar par action diluée, comparé à un résultat net au quatrième trimestre 2009 de 802,2 millions de dollars, soit 0,87 dollar par action diluée. Le résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables généralement reconnus) pour le quatrième trimestre 2010, lequel exclut des charges après impôts liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges de rémunération à base d’actions, était de 779,3 millions de dollars, soit 0,95 dollar par action diluée, comparé à un résultat net non PCGR de 864,4 millions de dollars, soit 0,93 dollar par action diluée pour le quatrième trimestre 2009.

Le chiffre d’affaires total pour l’exercice 2010 s’est élevé à 7,95 milliards de dollars, en progression de 13 % comparé au chiffre d’affaires total de 7,01 milliards de dollars enregistré en 2009. Le résultat net pour l’exercice 2010 a atteint 2,90 milliards de dollars, soit 3,32 dollars par action diluée, comparé à un résultat net pour l’exercice 2009 de 2,64 milliards de dollars, soit 2,82 dollars par action diluée. Le résultat net non PCGR pour l’exercice 2010, lequel exclut des charges après impôts liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges de rémunération à base d’actions, était de 3,21 milliards de dollars, soit 3,69 dollars par action diluée, comparé à un résultat net non PCGR de 2,86 milliards de dollars, soit 3,06 dollars par action diluée en 2009.

Ventes de produits

Les ventes de produits ont augmenté de ...

Page suivante (2 / 9)

Article écrit le 2011-01-31 par BUSINESS WIRE
Source: BUSINESS WIRE

Mots clés: Gilead wire


Publicité

En savoir plus

À propos de Gilead

Gilead Sciences est une société biopharmaceutique qui découvre, met au point et commercialise des produits thérapeutiques innovants dans des secteurs où les besoins en médecine restent sans réponse. La mission de Gilead est de faire progresser, dans le monde entier, les soins chez les patients atteints d’affections mettant leur vie en danger. La société Gilead, dont le siège est installé à Foster City, en Californie, est présente en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique.

Informations financières non PCGR

Gilead a présenté, pour le quatrième trimestre et l’exercice 2010 et 2009, certaines informations financières conformément aux PCGR (principes comptables généralement reconnus) et également sur une base non PCGR. La direction estime que, prises conjointement avec les états financiers PCGR de Gilead, ces informations non PCGR sont utiles aux investisseurs car la direction les utilise en interne à des fins d’exploitation, de budgétisation et de planification financière. Les informations non PCGR ne sont pas préparées selon un ensemble détaillé de normes comptables et ne devraient être utilisées que comme supplément afin de mieux comprendre les résultats d’exploitation de Gilead tels que publiés conformément aux PCGR aux États-Unis. Un rapprochement entre les informations financières PCGR et non PCGR figure au tableau en page 7.

Déclarations prévisionnelles

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse ne revêtant pas un caractère historique sont des « déclarations prévisionnelles » au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Gilead avertit le lecteur que les déclarations prévisionnelles sont soumises à certains risques et incertitudes susceptibles de faire varier les résultats réels de façon substantielle. Ces risques et incertitudes incluent : la capacité de Gilead à maintenir la croissance du chiffre d’affaires de ses franchises antivirale, cardiovasculaire et respiratoire ; la variabilité imprévisible des redevances sur le Tamiflu et la forte relation existant entre ce revenu de redevances et la planification et l’approvisionnement en vue de pandémie mondiale ; la capacité de Gilead à déposer des NDA pour de nouveaux produits candidats selon les calendriers prévus à l’heure actuelle ; la capacité de Gilead à obtenir les autorisations réglementaires en temps voulu, ou à les obtenir, pour les produits actuels et les nouveaux produits, notamment sa combinaison à dose fixe de Truvada et TMC278 contre l’infection au VIH ; la capacité de Gilead à commercialiser avec succès ses produits, notamment le risque que les médecins ne réagissent pas favorablement aux nouvelles données positives sur l’utilisation du Viread comme traitement de l’hépatite B chronique ou du Cayston comme traitement pour l’amélioration des symptômes respiratoires chez les patients atteints de mucoviscidose avec infection au P. aeruginosa ; la capacité de Gilead à développer avec succès ses franchises respiratoire et cardiovasculaire ; l’éventualité que les données concernant l’innocuité et l’efficacité des études cliniques ne justifient pas la poursuite du développement des produits candidats de Gilead, notamment les études cliniques qui évaluent le GS 9190 et le GS 9256 en traitement de l’hépatite C ; l’éventualité que le lancement et la réalisation des essais cliniques prennent davantage de temps ou soient plus coûteux que prévu, notamment les études cliniques qui évaluent le GS 9190 et le GS 9256 en traitement de l’hépatite ; l’éventualité que les fluctuations au niveau des taux de change du dollar américain entraînent un impact défavorable du change de devises sur le chiffre d’affaires et les bénéfices avant impôts futurs de Gilead ; la capacité de Gilead à mener à bien les programmes de rachat d’actions de 5,0 milliards de dollars du fait de l’évolution du cours de ses actions, de la situation de l’entreprise ou autres conditions du marché ; les risques et les incertitudes liés à la capacité de Gilead à réussir à faire progresser les programmes de produits en développement d’Arresto ; ainsi que d’autres risques identifiés de temps à autre dans les rapports déposés par Gilead auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (commission américaine de contrôle des opérations boursières). En outre, Gilead fait des estimations et émet des opinions qui ont un impact sur le montant des actifs, du passif, du chiffre d’affaires et des charges déclarés et les documents connexes que Gilead doit fournir. En ce qui concerne les estimations, Gilead se fonde sur son expérience passée et sur diverses autres présuppositions particulières au marché et présuppositions pertinentes qu’elle pense être plausibles étant donné les circonstances, dont les résultats forment la base sur laquelle reposent les opinions émises par la société concernant les valeurs comptables des actifs et du passif qui ne sont pas apparentes de prime abord quand l’on considère les autres sources. Les résultats réels pourront varier de façon substantielle par rapport à ces estimations. Nous vous conseillons vivement de considérer toutes les déclarations comprenant les termes « peut », « va », « ferait », « pourrait », « devrait », « peut-être », « pense », « estime », « projette », « potentiel », « s’attend à », « envisage », « anticipe », « a l’intention de », « continue », « prévision », « conçu », « objectif » ou leurs formes négatives ou autres termes similaires comme des termes incertains et à caractère prévisionnel. Gilead renvoie le lecteur à son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour le troisième trimestre 2010 et aux autres documents d’informations à fournir subséquents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission et à ses communiqués de presse. Gilead revendique la protection de la « règle refuge » (safe harbor) prévue par la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant les déclarations prévisionnelles. Toutes les déclarations prévisionnelles sont basées sur des informations dont Gilead dispose actuellement, et la société rejette toute obligation de mise à jour de ces déclarations prévisionnelles quelles qu’elles soient.