Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-02-02
Actualité médicale

Tags: myélome multiple -  cancer -  endomètre -  HAS -  Institut National du Cancer - 
La Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer publient deux nouveaux guides médecin sur le myélome multiple et le cancer de l'endomètre - Actualité médicale
La Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer publient deux nouveaux guides médecin sur le myélome multiple et le cancer de l'endomètre

Affections de longue durée (ALD) Au titre de leurs missions respectives, la Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer se sont associés pour la production de deux nouveaux guides médecin consacrés : * au myélome multiple, hémopathie maligne de mauvais pronostic qui touche le plus souvent le sujet âgé ; * au cancer de l’endomètre, cancer gynécologique pelvien le plus fréquent en France (5ème rang des cancers chez la femme), survenant généralement après la ménopause (âge moyen lors du diagnostic : 68 ans).

Publicité

Ces guides, rassemblent les éléments essentiels pour une prise en charge de qualité des patients atteints de myélome multiple ou de cancer de l’endomètre. Ils s’adressent en priorité au médecin traitant et sont focalisés sur la partie ambulatoire du parcours de soins. Un objectif pour ces outils : expliciter la prise en charge optimale et le parcours de soins des malades admis en Affection de Longue Durée (ALD) pour ces pathologies malignes.

Guide ALD sur le myélome multiple

Une aide au diagnostic est proposée au médecin traitant par :

* une présentation des formes cliniques précédant le myélome multiple notamment les gammapathies monoclonales de signification indéterminée (MGUS) ;
* un rappel des circonstances de diagnostic ; les signes majeurs d'alerte étant des douleurs osseuses, fractures pathologiques, compression médullaire, insuffisance rénale aiguë, hypercalcémie maligne, infections, anémie inexpliquée ou une VS élevée avec CRP normale ;
* par la description du bilan à réaliser devant toute suspicion, avec en premier lieu la détection, à l’électrophorèse des protéines sériques ou urinaires, d’un pic correspondant à une immunoglobuline monoclonale.

Les traitements carcinologiques, du ressort du spécialiste, dépendent de l’âge du patient et de son état clinique et reposent sur une chimiothérapie suivie ou non d’une autogreffe. Les traitements symptomatiques, coordonnés par le médecin traitant, sont détaillés dans le guide. Certains symptômes nécessitent un traitement d’urgence en milieu spécialisé. Cette prise en charge est essentielle pour préserver la qualité de vie de la personne.

De même, le myélome multiple tendant à devenir une maladie chronique grâce aux avancées des thérapies ciblées, le suivi est à vie. Les modalités, proposées pour un suivi associant le médecin traitant et l’hématologue, détaillent les examens à réaliser et leur rythme ainsi que les signes évocateurs de reprise évolutive.

Guide ALD sur le ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2011-02-02 par Haute Autorité de la Santé
Source: Haute Autorité de la Santé Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Savoirplus
http://www.has-sante.fr/