Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Médecine d\\\'urgence
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Vie professionnelle

Tags: informatique -  medecine - 
Informatique : vers de véritables systèmes d'aide à la décision médicale - Vie professionnelle
Informatique : vers de véritables systèmes d'aide à la décision médicale

La HAS vient de rendre publique une étude sur les outils informatiques des professionnels de santé (logiciels d’aide à la prescription...).

Publicité

L’objectif : mener une réflexion sur les moyens d’intégrer les recommandations, résultats d’évaluations, indicateurs et autres productions de l’institution dans ces outils pour en faire de véritables systèmes d’aide à la décision médicale. « L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de favoriser les bonnes pratiques via des logiciels que les médecins utilisent couramment », souligne le Dr Pierre Liot, chef de projet du service qualité de l’information médicale de la HAS.
L’étude propose un certain nombre de pistes et d’actions aux décideurs publics et aux producteurs d’outils informatiques.
Elle préconise ainsi de réaliser un bilan des connaissances médicales qu’il conviendrait de trouver et donc d’intégrer dans ces outils (liste des examens recommandés en cas de suspicion d’une pathologie donnée, liste des médicaments prescrits en première intention dans une situation précise, surveillance à effectuer en cas d’interaction ou de risque médicamenteux, etc.).
Afin que les outils soient réellement performants, l’étude montre qu’il faudra répertorier les différentes possibilités de traduire ces données en langage informatique.

Certaines informations, les indicateurs par exemple, seront relativement simples à exploiter ; leur intégration pourrait être envisagée dans les 4 à 5 ans.
En revanche, des données plus complexes comme les trajectoires de soins, nécessiteront davantage de temps pour apparaître dans les futurs systèmes d’aide à la décision.
Enfin, compte tenu de l’évolution des connaissances médicales, l’étude souligne qu’il sera essentiel de mener une réflexion sur la façon de les actualiser dans l’outil informatique.

Article écrit le 0000-00-00 par Haute Autorité de la Santé
Source: HASAccéder à la source


Publicité

En savoir plus