Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-02-04
Actualité médicale

Tags: cancer -  inhibiteurs chimiques -  poropeptide - 
Vers un poropeptide chasseur-tueur - Actualité médicale
Vers un poropeptide chasseur-tueur

De nombreuses études ont porté sur l’identification de nouvelles cibles du cancer et sur le développement d’inhibiteurs chimiques. C’est ainsi que des chercheurs de l’Institut de Biologie et Chimie des Protéines (CNRS/Université Lyon 1) se sont intéressés à la mitochondrie, centrale énergétique de nos cellules. En s’inspirant d’une protéine dont la fonction naturelle est de perforer les mitochondries, provoquant la mort des cellules par apoptose, ils ont conçu un nouveau prototype de « peptide tueur » (poropeptide) qui semblerait plus efficace que les autres… Ces résultats, brevet à la clé, sont publiés dans la revue Journal of Cell Science le 18 janvier 2011.

Publicité

L’accroissement du nombre de publications et brevets dans le domaine de la recherche contre le cancer contraste fortement avec le peu de nouvelles molécules découvertes et mises sur le marché ces deux dernières décennies. Pourtant, on sait qu’un grand nombre de médicaments dérivent de substances naturelles. Partant de ces constats, l’équipe-projet POROS (1) de l’Institut de Biologie et Chimie des Protéines (IBCP) de Lyon, a cherché à s’inspirer des protéines du monde vivant pour concevoir de nouveaux composés doués d’activité anti-tumorale.

Des « peptides tueurs » capables de déstabiliser les membranes biologiques ont été dérivés d’une protéine de mort cellulaire (BAX) appartenant à la famille Bcl-2, des régulateurs exerçant leur action au niveau de la mitochondrie. Les chercheurs de l’IBCP ont montré que de tels fragments peptidiques pouvaient, en altérant directement l’intégrité des membranes mitochondriales, induire la libération de cytochrome c à partir de mitochondries purifiées. Ce mécanisme de perforation des mitochondries, qui conduit irrémédiablement au suicide des cellules par apoptose, est très rapide et indépendant de l’interaction avec une cible moléculaire unique. Un peptide synthétique particulièrement actif au niveau membranaire s'est ainsi montré capable, après internalisation grâce à un domaine poly-Arginine de transduction intracellulaire, de déclencher le suicide de cellules tumorales cultivées in vitro. Enfin, des expériences in vivo, réalisées en collaboration avec l’équipe de Jean-Luc Coll à l’Inserm, viennent de mettre en évidence que ce peptide baptisé « poropeptide » (2) avait un puissant effet anticancéreux dans un modèle murin de xénogreffes de tumeurs du sein.

Ce poropeptide tueur dont la séquence dérive d’un motif sélectionné par l’évolution pour s’intégrer spécifiquement dans les membranes mitochondriales, fait partie d’une des familles les plus originales d’agents anticancéreux récemment découvertes, et apparaît comme une alternative aux peptides artificiels de type [KLAKLAK]2 peu actifs dans les cellules tumorales (3). De plus, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2011-02-04 par CNRS
Source: CNRS Accéder à la source

Mots clés: cancer inhibiteurs chimiques poropeptide


Publicité

En savoir plus

Notes

* (1) Le nom de l’équipe-projet vient du mot grec « poros », qui signifie « trou » ou « passage » maritime. Il fait à la fois référence aux poropeptides qui perforent les mitochondries et à leur utilisation pour contourner les résistances développées par les cellules tumorales, à la manière d’un bateau qui contourne une île.
* (2) Deux demandes de brevet ont été déposées sur les poropeptides.
* (3) La recherche sur les poropeptides tueurs, soutenue entre 2007 et 2010 par la Ligue Contre le Cancer et la Fondation d’Entreprise Silab-Jean Paufique, fait suite à une étude de biophysique parue dans la revue PLoS One en février dernier : Active fragments from pro- and antiapoptotic BCL-2 proteins have distinct membrane behavior reflecting their functional divergence. Y Guillemin, J Lopez, D Gimenez, G Fuertes, J Garcia Valero, L Blum, P Gonzalo, J Salgado, A Girard-Egrot, A Aouacheria. PLoS One 5(2):e9066, February 5, 2010, doi:10.1371/journal.pone.0009066.
* (4) Dans le cadre de ses Projets Libres en Recherche Biomédicale, l’Institut National du Cancer (INCa) a récemment décidé de soutenir financièrement ce projet de nano-médecine moléculaire, qui sera réalisé entre 2011 et 2013 par un consortium (PORO-COMBO), réunissant cinq équipes de recherche basées à Lyon, Grenoble et Montpellier.



En savoir plus

*

Bax-derived membrane active peptides act as potent and direct inducers of apoptosis in cancer cells. J Garcia Valero, L Sancey, J Kucharczak, Y Guillemin, D Gimenez, J Prudent, G Gillet, J Salgado, JL Coll, A Aouacheria. Journal of Cell Science 124:556-564, January 18, 2011, doi:10.1242/jcs.076745.



Contact chercheur

* Abdel Aouacheria

Laboratoire de Biologie Moléculaire de la Cellule (LBMC)
UMR 5239 CNRS/ENS Lyon/Université Lyon 1/HCL/Université Saint-Étienne
Centre hospitalier Lyon Sud
165, Chemin du Grand Revoyet
69495 Pierre Bénite